K-WA Advertising

Connect with us

À la Une

Tshikapa : JUPDH déplore les dures conditions nées de l’effondrement du pont Kasaï

Published

on

Devant la presse le mardi 3 novembre 2020, Clementus Lusamba, secrétaire général ai. de la JUPDH, une structure de protection et de défense de Droits de l’Homme en général, et des journalistes en particulier, a déploré les conditions financières imposées aux journalistes et enseignants de Tshikapa à la traversée de la rivière Kasaï.

Depuis l’effondrement du pont Kasaï, a-t-il indiqué, marchands, journalistes, enseignants, élèves ainsi que fonctionnaires qui font transaction entre les communes de la ville de Tshikapa en passant par le centre ville de Kanzala empruntent les pirogues pour regagner leurs domiciles. Et cela, moyennant des colossales sommes d’argent exigées par les piroguiers.

Rivière Kasaï

“La situation d’écroulement du Pont jetté sur la rivière Kasaï reste un non-événement aussi bien pour le gouvernement provincial que national. Les élèves, enseignants ainsi que journalistes qui utilisent cette voie sont sommés de payer à chaque traversée. Où serait parti la pirogue mise à la disposition des enseignants et élèves qui utilisent cette voie risquée par le gouvernement provincial ?”, s’est interrogé.

Pour lui, les dispositions prises par le gouvernement provincial en faveur des élèves et étudiants des institutions situées dans différentes communes de Tshikapa sur l’autre rive de la rivière Kasaï sont inadéquates. Pendant ce temps, d’autres écoliers sont obligés de payer pour la traversée.

Lusamba Mbombo a sollicité l’implication du gouvernement central afin de trouver une solution en faveur des citoyens kasaiens frappés par cet incident.

 

CONGOPROFOND.NET

À la Une

EPST : La Synergie des Syndicats des enseignants met en garde le SECOPE !

Published

on

La Synergie des Syndicats des enseignants de la République Démocratique du Congo, réunie en Assemblée Générale le samedi 14 mai 2022 à Kinshasa, pour évaluer les promesses du Gouvernement aux enseignants, a lancé une mise en garde à l’endroit du Service de la Paie et du Contrôle des enseignants (SECOPE).

Au cours de la déclaration finale de cette réunion, lue devant la presse, le Secrétaire Général du Synecat, Jean-Bosco Puna, s’est exprimé en ces termes : ” La Synergie met en garde le SECOPE et l’invite à assurer ses prérogatives, conformément à ses missions initiales “.

Par contre, rien n’a été précisé comme grief à l’endroit de ce Service, lors de cette déclaration.

Dans la recherche des informations, la rédaction du CONGOPROFOND.NET est entrée en contact avec des écoles et a constaté que la grande majorité des enseignants mécanisés par le SECOPE, au mois de janvier, n’a pas été payée en avril, comme annoncé par le ministre de l’EPST.

Pour les enseignants affiliés à ces Syndicats, le Gouvernement n’a pas réalisé les promesses faites à Mbuela Lodge à Kisantu, au début du mois de novembre 2021, lors des négociations entre banc syndical des enseignants et le banc gouvernemental.

C’est pourquoi, ajoute Jean-Bosco Puna, : ” Les enseignants demandent au Gouvernement, avant d’envisager la rentrée scolaire prochaine, de suspendre la retraite cavalière, de payer le troisième palier à tous les enseignants de l’EPST et de payer les vrais enseignants N.U “.

Néanmoins, précise-t-il : ” Les enseignants décident de poursuivre les enseignements dans toutes les écoles primaires et secondaires, sur toute l’étendue de la République Démocratique du Congo et attendre la clôture de l’année scolaire 2021-2022, pour des actions bien planifiées à leur profit “.

Rappelons que l’année scolaire en cours a démarré le 04 octobre 2021 sur fonds de grève, au niveau des écoles publiques.

Les enseignants revendiquent l’amélioration de leurs conditions sociales. Les points saillants de ces revendications sont la régularisation de la situation des enseignants dits N.U et le paiement des deuxième et troisième paliers de salaires.

Selon les autorités, 70.023 enseignants Nouvelles Unités viennent d’être payées en avril dernier.

Jules KISEMA KINKATU/CONGOPROFOND.NET

Continue Reading

K-WA Advertising