Connect with us

À la Une

Tshikapa : hausse de la facturation d’eau par la Regideso

Published

on

En dépit de la situation économique rendue difficile à cause la pandémie de coronarus, la population de Tshikapa dans la province de Kasaï est frappée par une hausse du prix de l’eau de la Regideso dans cette ville minière.

D’après les consommateurs, un bassin d’eau qu’ils payaient à 200 fc avant se négocie à ce jour à 250 FC, voir 300 fc à des différentes bornes fontaines qui sont les points de vente de la Régie de distribution d’eau de la République démocratique du Congo. Tout est fait sous l’œil impuissant des autorités Kasaï à Tshikapa.

Selon les fontainiers, la hausse sans justification du prix du mètre cube (m³) qui est passé de 4000 à 5000 fc, par la société productrice de l’eau, est la conséquence de la majoration du prix du bassin à la pompe il y a deux mois.

De ce fait, la Nouvelle société civile congolaise (Nscc) dirigée Alain Nkashama Muana pour la province du Kasaï, a, àtravers une correspondance datée du mardi 11 août 2020, convié les responsables de la Regideso à revoir leur décision qui dérange une déjà victime de la pandémie de couronavirus. Nscc a par ailleurs invité les autorités compétentes à s’impliquer en vue de trouver une solution. Car cette hausse de la facturation de l’eau crache sur les efforts du chef de l’État et du gouvernement qui militent pour l’amélioration du social de la population.

Au cas contraire, Nscc se réserve le droit d’appeler la population à revendiquer ses droits garantis dans la Constitution.

 

ClementusLusamba Lua Mbombo à Tshikapa/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some

À la Une

Transition écologique et du développement durable : Marie-Pascale Malanda et l’ACTEDD ouvrent le débat public national ce vendredi 30 septembre

Published

on

L’Agence congolaise de la transition écologique et du développement durable (ACTEDD) annonce la tenue, le 30 septembre 2022 à Kinshasa/Gombe, de sa première conférence de presse.

Cette rencontre avec les chevaliers de la plume et du micro sera consacrée à la transition énergétique et au positionnement de la République démocratique du Congo dans cet enjeu planétaire.

A en croire sa coordinatrice Marie-Pascale Malanda, pour ce premier rendez-vous avec la presse, l’objectif poursuivi par ACTEDD est la mise à niveau des médias sur les enjeux énergétiques et climatiques, lesquels ont une dynamique internationale forte pour un « Pays-Solution» comme le nôtre.  » Voilà pourquoi, ACTEDD veut lancer et conduire le débat public national sur des questions aussi fondamentales en commençant par la mobilisation des médias, compte tenu de leur rôle crucial dans la diffusion de l’information et du renforcement des connaissances », a-t-elle martelé.

Pour rappel, l’Agence Congolaise de la Transition Ecologique et du Developpement Durable ( A.C.T.E.D.D) est un service spécialisé de la Présidence de la République mise en place par l’ordonnance n° 20/013 du 28 février 2020.

Elle a pour mission de concevoir, de coordonner et d’implémenter les politiques publiques nationales relatives à la transition écologique en République Démocratique du Congo. Elle est chargée d’étudier, d’analyser et évaluer toutes les questions qui lui sont soumises par le Président de la République en rapport avec la transition écologique et le développement durable. L’Agence comprend le Comité de pilotage et la Coordination.

Ses membres sont nommés par odronnances n° 20/021 du 06 avril 2020.

Il s’agit de :

1. Madame Marie-Pascal MALANDA DIATUKA, Coordonnateur
2. Monsieur Jean de Dieu MINENGU MAYULU, Cordonnateur Adjoint

Tchèques Bukasa/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Continue Reading

K-WA Advertising