Connect with us

À la Une

RDC/Haut-Katanga : le chef Kaponda Lubenge Bwalya, enfin, officiellement installé

Published

on

Ce jeudi 21 mai 2020 au village Mimbulu, dans la chefferie Kaponda, territoire de Kipushi, ville de Lubumbashi dans le Haut-Katanga, sous un soleil fort accablant, a eu lieu l’installation officielle du désormais chef KAPONDA. Témoins de l’événement: plusieurs autorités politico-administratives, notamment le ministre délégué auprès du ministre de l’Intérieur, sécurité et affaires coutumières, chargé des affaires coutumières, Eyrolles Michel MVUNZI MEYA; des autorités politico-coutumières et des villageois du coin.

Il s’appelle LUBENGE Bwalya KAPONDA et a été installé officiellement par le gouverneur du Haut-Katanga, Jacques Kyabula, pour diriger toute la chefferie KAPONDA et être à la tête d’un de trois groupements, qui porte le même nom.

Bien avant, le gouverneur a prodigué quelques conseils au chef Kaponda, surtout en ce qui concerne la gestion de la redevance minière, car son vœu est de voir la chefferie se développer : “Nous souhaitons que l’argent que vous recevrez, de la redevance minière, travaille pour le développement sans précédent de cette chefferie ; construisez les écoles, les hôpitaux, assainissez la chefferie, payez les semences agricoles et cultivez”.

Et pour sa part, le ministre délégué auprès du ministre national de l’intérieur, sécurité et affaires coutumières, a exhorté les deux parties, autrefois en conflits, à développer l’esprit du dialogue social régulier, et d’éviter des conflits.

“C’est un pari gagné, une fierté pour la République, une joie pour les frères de comprendre qu’il faut avancer, au lieu de tirer chacun le drap de son côté; prenez pour modèle, le mwami MUNONGO, qui a réussi de transformer sa chefferie avec l’argent de la redevance minière…” a-t-il aussi fait savoir.

Prenant aussi la parole, le sénateur, mwami MUNONGO Godefroid KANERANERA, président national de l’Alliance Nationale des Autorités Traditionnelles du Congo (ANATC), lui, est revenu sur la stricte observance du procès verbal qui reste désormais pour la chefferie, un vade mecum de sa gestion, lequel procès a été adopté, et signé par tous les notables donneurs du pouvoir, ainsi que par monsieur BUPE KASHOBA Mulwana Joseph, prince issu de la lignée INAKILUBA et monsieur LUBENGE Bwalya KAPONDA, chef du groupement KAPONDA en fonction, en sa présence et celle du ministre national, du ministre provincial en charge de l’intérieur, sécurité et affaires coutumières, et des membres de cabinet du gouverneur de province.

Rappelons par ailleurs qu’il a été décidé, après un houleux débat, qu’à dater du 20 mai 2020:

• la dualité du pouvoir coutumier au sein de la chefferie KAPONDA a pris fin;

• Le chef de groupement KAPONDA désigné, dirige à la fois la chefferie et le groupement comme dans le passé et sera assisté sur le plan administratif par deux autres groupements, à savoir : INAKILUBA et DILANDA. Cette disposition subsistera aussi longtemps que la chefferie existera;

• Le chef de chefferie et de groupement KAPONDA actuel est monsieur : KAPONDA LUBENGE BWALYA.

• Le groupement INAKILUBA exercera la fonction de chargé de la gestion administrative en la personne du prince BUPE KASHOBA MULWANI Joseph, et la lignée DILANDA prendra le poste de chargé du développement.

• Le chef de chefferie KAPONDA, les chefs de groupements INAKILUBA et DILANDA ainsi que les notables, s’engagent à respecter scrupuleusement les clauses du procès-verbal qui constituent désormais le vade mecum de la gestion de la chefferie KAPONDA et qui sont inattaquables.

Ce procès verbal, entérine ainsi la fin du conflit enclenché depuis 1993 et reste la preuve d’un engagement indéfectible du ministre Eyrolles Vunzi MEYA à résoudre les conflits coutumiers, instaurer la paix, et unir les protagonistes.

Gédéon ELONGA/CONGOPROFOND.NET

error:
%d blogueurs aiment cette page :