Connect with us

À la Une

RDC et WTIA signent un « Protocole spécial de Collaboration » pour soutenir la matérialisation du Programme présidentiel d’Urgence Intégré de Développement Communautaire

Published

on

Le Chairman du consortium sud-coréen WTIA, KEUN YIUNG KIM, et Philippe NGWALA MALEMBA, Conseiller Spécial du Président de la République démocratique du Congo, ont signé ce mercredi 21 juillet 2021 un « Protocole de Collaboration spécial» pour apporter un partenariat stratégique en vue de soutenir la matérialisation du Programme d’Urgence Integré de Développement Communautaire (PUIDC) tel qu’initié par le Président de la République Démocratique du Congo, Félix-Antoine TSHISEKEDI TSHILOMBO.

Cette collaboration, a-t-on appris, va se focaliser sur les domaines clés que couvrent les attributions de la Cellule d’Appui au Programme d’Urgence Integré de Développement Communautaire, en abrégé CAPUIDC.

Ci-après quelques points essentiels couverts par le protocole d’accord :

(1) Fusionner toutes les actions urgentes du Président de la République destinées à l’amélioration rapide des conditions de vie de la population congolaise.

(2) organiser un haut niveau de contact et de dialogue pour le compte du Président de la République et mobiliser les donateurs/investisseurs capable de travailler avec cette cellule spécialement créée afin de promouvoir sur une échelle plus large le développement socio-économique des communautés de base.

(3) Corroborer la mobilisation des fonds nécessaires sur le plan tant local qu’international pour l’implantation du Programme d’Urgence Intégré de Développement Communautaire et ses projets subséquents.

Notons, à cet effet, que WTIA dispose d’un programme de connaissance pour assister les pays partenaires en formulant et en implémentant des programmes de développement national basés sur l’expérience de développement économique de la Corée du Sud.

Le consortium mis en place par la WTIA est bien équipé et bien expérimenté pour lever les fonds nécessaires pour financer le Programme d’Urgence Intégré pour le Développement Communautaire, à travers la cellule d’appui CAPUIDC qui a déjà identifié les projets à conduire dans les 26 provinces de la RD Congo pour booster le développement communautaire.

Cet accord constitue une victoire pour le consortium après un séjour de près d’un mois en RD CONGO.

La WTIA a proposé de soutenir les projets dans :

  • La gestion des forêts, l’installation d’une usine de traitement des bois local, l’accès au crédit carbone pendant que nous parlons des énergies vertes.
  • Monter une usine de traitement et de minerais en République Démocratique du Congo pour assurer une valeur ajoutée à l’économie nationale et pour les creuseurs artisanaux aussi.
  • Nouvelle technologie de l’information qui pourrait notablement bénéficier à l’éducation des jeunes à travers les centres de développement national en utilisant selon les règles de l’art l’accès à l’internet à vitesse rapide fourni par SMFI (membre du consortium WTIA)
  • Concevoir un plan pour construire et investir dans l’énergie en utilisant la solution de l’énergie en bloc (Packaged Power Solution, en Anglais) de J.O Engineering, filiale de Hyunday and la mobilisation de leurs partenaires spécialisés, afin de compenser le déficit énergétique dans l’industrie et éclairer ainsi chaque foyer à travers tout le pays.

  • L’objectif de ce protocole d’accord est de déterminer les possibilités d’un partenariat and définir le plan de travail pour une collaboration entre les parties en spécifiant les activités à conduire et les modalités pratiques pour leur réalisation affective, a dit Philippe NGWALA MALEMBA, Conseiller Spécial du Président.

Tchèques Bukasa/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some

À la Une

L’UNC Stéphane Mashukano formel : « Kagamé est en perte de vitesse et va vers sa chute !»

Published

on

Digérant mal les propos du président de la République rwandaise, Paul Kagamé, qui se considère victime de la guerre dans l’Est de la RDC, Heri Mashukano Stéphane, secrétaire interfédéral du parti politique Union pour la nation congolaise (UNC) au Nord-Kivu et coordonnateur de l’Union Sacrée dans la même province, est monté au créneau ce mercredi qualifiant cette sortie médiatique de “raté”. Il souligne même que le président Kagame a manqué l’occasion de se taire pour une fois de plus.

« C’est une nouvelle sortie ratée de la part de Kagame. Il a manqué la chance de se racheter, mais du moins il ne peut plus se racheter par ce qu’un léopard mourra toujours dans sa peau… Je ne sais pas si Monsieur Kagame pense que le monde tourne autour de lui. Je l’ai souvent dit que Hitler était arrogant, mais il avait fini dans l’acide. Monsieur Kagame doit éviter de terrasser le monstre de peur qu’il ne se réveille et qu’il lui demande des comptes », explique-t-il.

Heri Mashukano Stephane rappelle au président Rwandais que la RDC n’est pas « une sorte de chasse gardée pour lui ».

A l’en croire, le Rwanda, ou mieux son président ne fait pas peur aux Congolais. « Tout ce qu’il fait, souligne-t-il, c’est faire peur à soit même et à sa politique d’occupation ».

Pour cet acteur politique du Nord-Kivu, le président Kagame doit comprendre que tenter de déplacer les bornes est une malédiction. « Heureusement pour nous il tente, mais il n’y parviendra pas et nous sommes tous mobilisés pour faire échec à son projet machiavélique », souligne Heri Mashukano Stephane.

Dans la foulée, Heri Mashukano Stéphane renseigne que Kagame est un homme en perte de vitesse. Selon lui, il y eut un temps Kagame était le coq de la région des Grands Lacs, mais actuellement il n’a plus ses capacités. « A un certain moment il se prenait pour l’homme fort de la région. Mais aujourd’hui, il est en train d’y laisser ses plumes ; ce n’est plus le même Kagame , c’est un monsieur en perte de vitesse quand vous voyez ce qui se passe autour de lui et même dans son pays tout est claire Kagame va vers sa chute ! », lâche l’interfédéral de l’UNC au Nord-Kivu.

Pour rappel, sur demande de l’Union Africaine, une rencontre entre le président Congolais Felix Antoine Tshisekedi et son homologue Rwandais est prévue ce mercredi à Lusaka en Angola. Déjà, cette rencontre alimente le débat sur la toile coté congolais, plusieurs groupes et mouvements recommandent au président de la République de ne pas signer un quelconque accord avec le Rwanda au sujet de la situation sécuritaire dans l’Est de la République Démocratique du Congo.

Franck Kaky/CONGOPROND.NET


There is no ads to display, Please add some
Continue Reading

K-WA Advertising