Connect with us

À la Une

RDC/Beni : F. Tshisekedi met en garde les “manipulateurs” des groupes armés

Published

on

 

Le président de la république démocratique du Congo met en garde tout les politiciens qui « manipulent» les groupes armés.
Il annonce des sanctions judiciaires sévères à ces politiciens pour complicité d’assassinat. C’était au cours d’un meeting animé ce mardi 16 avril 2019 dans la ville de Beni.

« On m’a dit qu’il y a des acteurs politiques qui manipulent les groupes armés.
J’ai donné un avertissement à ces acteurs politiques qui manipulent les groupes armés.
La loi sera appliquée dans toute sa rigueur. Quel qu’il soit: député national ou provinciale, les affaires d’immunité ne seront pas pris en compte.
Ils seront traduites devant la justice et seront condamnés pour complicité d’assassinat. Tolérance zéro pour ces gens…» a déclaré le président congolais Félix Tshisekedi.

Il demande en outre aux groupes armés de déposer les armes et de participer au processus de pacification du pays et du programme de désarmement, démobilisation et réintégration.

« L’heure du changement est arrivée.
Ce que vous faisiez, jettez ça dans l’eau à jamais. Le nouveau gouvernement vous tend la main. L’armée va devenir discipliner et sera doté des équipements pour défendre le pays. On ne veut pas que les citoyens qui ont passé dans les centres militaires les quittent et forment des groupes armés pour commencer à entretenir l’insécurité.
Ça c’est une invitation patriotique et je veux que l’action patriotique suive.
Si vous ne voulez pas, l’armée va s’occuper de vous…» a-t-il poursuivi.

Beni est depuis plusieurs années le théâtre des groupes armés accusés des plusieurs crimes contre l’humanité.

Delphin Mupanda/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Spread the love

À la Une

FP2030 : Les pays d’Afrique Centrale en réunion stratégique, du 15 au 17 juillet à Kinshasa, pour la promotion de la planification familiale

Published

on

Le Bureau Régional de l’Afrique du Nord, de l’ouest et centrale en collaboration avec le Ministère de la Santé Publique, de l’Hygiène et de la Prévention, et les partenaires, réunissent les délégués constituant la structure des points focaux nationaux du FP2030 de six États d’Afrique centrale à Kinshasa-RDC du 15 au 17 Juillet 2024 pour encourager la planification familiale volontaire et basée sur les droits dans la sous-région à travers le renforcement de la coordination des points focaux.

Cet atelier de trois jours vise à faciliter l’établissement de partenariats efficaces entre les acteurs de la planification familiale en Afrique centrale et à accroître l’accès et l’utilisation d’une contraception moderne volontaire, de qualité et fondée sur les droits pour toutes les personnes qui en ont besoin ou qui le souhaitent dans la région.

L’atelier comprendra des discours d’ouverture, des discussions de groupe et des séances de travail sur un large éventail de sujets liés à la planification familiale, notamment :
– Créer une obligation de rendre compte en renforçant et en établissant les plans d’action nationaux existants.
– Promouvoir l’utilisation de pratiques à fort impact pour la mise en œuvre et l’extension de la planification familiale ; et
– Financer les programmes de planification familiale, y compris la mobilisation des ressources nationales ;
– Comprendre les stratégies de mise en œuvre de la planification familiale dans les situations d’urgence et promouvoir la résilience.
– Aligner les plans d’action nationaux sur les nouveaux piliers d’action de la stratégie pour les adolescents et les jeunes en Afrique centrale.

Les efforts de collaboration de FP2030 et de ses partenaires soulignent l’importance de la planification familiale pour assurer la stabilité et la pérennité de la sous-région.

À propos de FP2030

FP2030 est le seul partenariat mondial centré uniquement sur la planification familiale. “Nous œuvrons pour que chacun, partout, puisse accéder à des contraceptifs volontaires, fondés sur les droits et de qualité, et les utiliser, quels que soient son lieu de résidence, son mode d’identification, son âge ou son statut de partenaire. Cet objectif unique nous permet de rassembler le plus grand nombre possible de partenaires dans toutes les disciplines et tous les secteurs, tout en plaçant la planification familiale au carrefour des programmes mondiaux de santé, de développement et d’égalité des sexes”, précisent ses animateurs.

Dorcas Ntumba/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Spread the love
Continue Reading

Bientôt le magazine CONGO PROFOND dans les kiosques à journaux : Simplicité, Pertinence et Découverte