Connect with us

À la Une

Présidentielle 2018 : Shekomba qualifie « Lamuka » d’association des malfaiteurs

Published

on

Le candidat à la présidentielle de décembre 2018, Alain Daniel Shekomba Okende, a qualifié la coalition Lamuka d’être une association des  » malfaiteurs. »

Dans un tweet sur son propre compte, le candidat présidentiel s’insurge contre la dynamique créé autour du candidat Fayulu à Kisangani. Il regrette que ses derniers aient la mémoire courte après tous les affres endurés durant les différentes rebelions qui ont secoué la ville de Kisangani.

Selon lui, la coalition Lamuka est une association des malfaiteurs ayant en son sein 2 criminels de guerre et 2 criminels économiques.

Il déclare en outre n’être pas contre Fayulu, sauf qu’il n’apprécie pas ses parrains. Il fait allusion sans doute à JP Bemba, Moïse Katumbi et Mbusa Nyamuisi, les membres de la coalition Lamuka.

 » [27/11/2018 à 15:08] Shekomba Okende: Découvrez le Tweet de @Aldysheky : https://twitter.com/Aldysheky/status/1067413629262282753?s=08
[27/11/2018 à 15:46] Shekomba Okende: Quand je vois la dynamique de la population Boyomaise autour de la candidature du candidat de Lamuka, je suis sidéré de constater que mes frères ont la mémoire courte.
Lamuka est une association des malfaiteurs ayant à son sein 2 criminels économiques et 2 criminels de guerre qui ont gravement collaboré avec ceux qui ont allongé la liste necrologique des populations de Kisangani en collaboration avec les armées ougandaise et rwandaise. J’aime bien Fayulu mais pas ses parrains »

Plusieurs observateurs comme Shekomba estiment que Martin Fayulu est instrumentalisé par JP Bemba et Moïse Katumbi qui ont déclaré soutenir sa campagne électorale.

TMB/ CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

À la Une

Le Salon des Médias et du Business ouvert ce jeudi à Kinshasa 

Published

on

C’est sur le thème: « Les médias, un atout pour la croissance des entreprises en RDC » que le Salon des Médias et du Business s’est ouvert ce jeudi 26 au 27 janvier 2023 à l’hôtel Fleuve Congo.

Événement incontournable de la scène des médias, le Salon des Médias et du Business est l’unique salon en RDC qui rassemble toute la presse et les opérateurs économiques pour discuter des possibilités d’une relation gagnant-gagnant.

Ce salon est organisé par l’Association des médias en ligne (MILRDC) en collaboration avec la Fédération des Entreprises du Congo (FEC), avec l’appui technique d’Internews sur financement de l’Union Européenne dans le cadre du projet Medias Indépendants et Innovants (Medias 2I).

Prennent part à cette rencontre, environ une centaine de journalistes, communicateurs et chefs d’entreprises.

L’objectif visé par les organisateurs est double : « d’abord évaluer les avancées de l’écosystème médiatique et son impact éventuel sur la croissance des entreprises du pays et ensuite initier un espace d’échange sur diverses thématiques en vue d’améliorer la relation entre le secteur privé et les médias », a déclaré Noémie Kilembe, directrice adjointe d’Internews.

Durant les deux jours du Salon, les participants prendront part aux echanges à travers quatre panels. Les deux premiers prévus ce jeudi ont tablé sur « la réglementation de la publicité en RDC et son impact sur les revenus des médias »; et aussi « les médias face aux régies publicitaires et GAFAS ».

Pour ce vendredi, le premier panel traitera de la diversification des services et des offres des médias, alors que le deuxième planchera sur la gouvernance et la gestion des médias en tant qu’entreprise.

Ce Salon, convient-il de rappeler, rentre dans le cadre du projet M2I débuté en janvier 2020 et qui s’achève à la fin du mois de janvier 2023.

Déborah Kabuya/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Continue Reading

K-WA Advertising