Connect with us

Actualité

OLPA soulagé après la libération d’un journaliste à Kindu 

Published

on

Goma, le 15 février 2020. L’Observatoire de la Liberté de la Presse en Afrique (OLPA), organisation indépendante de défense et de promotion de la liberté de presse, exprime son soulagement après la remise en liberté de Deck’son Assani Kamango, journaliste à Radio Omega, station privée de radio émettant à Kindu, chef-lieu de la province de Maniema, à l’Est de la République démocratique du Congo (RDC). Deck’son Assani Kamango a été relaxé, le 15 février 2020, après huit jours de détention à la prison centrale de Kindu et le versement d’une caution de 340,000 Francs congolais (l’équivalent de 200 dollars américains).

 

A titre de rappel, le journaliste a été interpellé, le 7 février 2020 par un groupe d’agents du parquet puis verbalisé par un magistrat qui l’a obligé de révéler sa source d’informations publiées sur le blog « Maniema Actualités ». Face au refus du journaliste de divulguer sa source, le magistrat l’a inculpé d’outrage à l’autorité et de diffamation.

 

Le journaliste avait publié sur son blog un article intitulé : « Maniema : le gouverneur défie-t-il ses électeurs députés provinciaux et se met sur une chaise éjectable ? », le 6 février 2020. Dans cet article, le journaliste révélait de profondes divergences entre M. Auguy Musafiri Nkola, gouverneur de province de Maniema, et les députés provinciaux qui l’ont élu. Le Gouverneur avait démenti avoir porté formellement plainte contre le journaliste.

 

Tout en exprimant son soulagement, OLPA condamne néanmoins cette privation de liberté d’un journaliste qui n’a exercé que son travail. OLPA exhorte donc les autorités judiciaires à préserver la liberté de presse garantie par la législation congolaise et les instruments juridiques internationaux relatifs aux droits de l’homme.

 

 

CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

code

À la Une

Éliminatoires Mondial Basket : Après sa double victoire sur Kenya et Sénégal, la RDC affronte ce dimanche l’Égypte 

Published

on

Comme lors de la deuxième fenêtre, les Léopards de la RDC ont réédité l’exploit ce samedi 2 juillet en Égypte face aux Sénégalais (72-60), dans un match comptant pour la deuxième journée de la troisième fenêtre des éliminatoires de la Coupe du Monde 2023.

Après avoir gagné leur premier match par forfait contre le Kenya et validé son ticket pour la fenêtre suivante, la RDC aligne donc une deuxième victoire dans cette troisième fenêtre. Elle va croiser l’Égypte, ce dimanche 03 juillet, pour la dernière journée. Une victoire face à l’Egypte fera énormément du bien à la RDC avant la dernière fenêtre car les points des trois premières fenêtres seront reconduits à la dernière.

Pour ce match face au Sénégal, la RDC a maitrisé le premier et le troisième quart-temps. Les hommes du technicien Thomas Drouot ont cédé lors du deuxième quart-temps et ont lutté lors du dernier quart-temps, soit (17-11,10-14, 22-11, 23-24)

Côté statistiques, les Sénégalais ont dominé les Léopards en lancers-francs soit 81% sur 17%. Les Léopards étaient supérieur dans les tirs de 2 points, soit 61% sur 53% côtés Sénégalais. Le Sénégal a gagné 33 rebonds contre 28 pour la RDC, etc.

Au classement l’Égypte et la RDC avec le même nombre des points sont classés premier et deuxième avec chacun 9 points.

Il faut noter que les trois meilleures équipes des Groupes A, B, C et D se qualifieront pour le second tour des Éliminatoires Zone Afrique (Groupes E et F), qui se déroulera lui en août 2022. Les deux meilleures de chacun de deux groupes et la meilleure troisième obtiendront les cinq billets pour aller représenter l’Afrique au tournoi mondial de 2023, coorganisé par l’Indonésie, le Japon et les Philippines.

Jolga Luvundisakio/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Continue Reading

K-WA Advertising