Connect with us

À la Une

RDC/Kasumbalesa: maisons écroulées, tissus routiers détériorés, résultante des pluies diluviennes

Published

on

Les pluies qui s’abattent ces derniers temps, sans repos, sur l’ensemble de la ville de Kasumbalesa sont à la base de plusieurs dégâts affectant plus la population de cette contrée.

Parmi ces consequences négatives de la dame pluie on note, les inondations dans certains quartiers de cette ville causant écroulement des maisons construites anarchiquement. On a dénombré une dizaine des maisons écroulées lors de la dernière forte pluie du 13 au 14 février.

Selons les observateurs avisés, cette situation d’inondation est le fruit des constructions anarchiques dans certains quartiers. D’où l’appel aux services de l’urbanisme et habitat de s’atteler à mettre de l’ordre, surtout dans le respect des normes urbanistiques.

Outre celà, les routes sont dans un état de détérioration très avancé.

Des flaques d’eau et des érosions rendent la quasi-totalité des artères impraticables.
Le cas de la route principale, KASUMBALESA LUBUMBASHI qui est menacée par trois têtes de ravins, remettant en cause les travaux de réhabilitation et d’asphaltage par CREC7 une entreprise chinoise.

” A l’arrivée de chaque pluie, cette route principale est impraticable. C’est avec difficulté que nous effectuons nos trafics, alors que c’est la principale porte de production financière de la province.
Nous avons assisté à une aventure des Chinois de CREC7. Nous lançons un SOS aux autorités tant civiles que politiques du pays à ouvrir l’œil et le bon pour la meilleure réhabilitation de cette route “, a dit un usager de cette voie.

Joseph Malaba/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Spread the love

À la Une

RDC : 53 étiquettes de visa Schengen de l’ambassade d’Espagne disparues à Kinshasa

Published

on

L’ambassade d’Espagne en République Démocratique du Congo a récemment alerté sur la disparition de 53 étiquettes de visas Schengen. Ces étiquettes ont été dérobées du coffre-fort de la chancellerie.

La Direction Générale de Migration (DGM) a été immédiatement informée par l’ambassadrice d’Espagne. En réponse, la DGM a émis une note de service datée du 19 juillet dont une copie est arrivée à la rédaction de LES MÉDIAS.NET, adressée à toutes les compagnies aériennes opérant à l’aéroport international de N’Djili.

Cette note appelle à la mise en place de mesures strictes pour empêcher toute sortie du territoire aux utilisateurs potentiels de ces visas. Les étiquettes concernées portent les numéros de série compris entre 22613857 et 22613910 inclus.

Les autorités insistent sur la vigilance et la coopération des compagnies aériennes pour éviter l’utilisation frauduleuse de ces visas volés.

Petit Ben Bukasa/LESMEDIAS.NET


There is no ads to display, Please add some
Spread the love
Continue Reading

Bientôt le magazine CONGO PROFOND dans les kiosques à journaux : Simplicité, Pertinence et Découverte