Connect with us

À la Une

Nord-Kivu : L’assemblée provinciale affiche complet

Published

on

 

l’Assemblée provinciale du Nord-kivu est désormais au complet. Cela après la cooptation, lundi 07 mai, par cet organe délibérant de 4 chefs coutumiers dont les sièges restaient encore à pourvoir. Il s’agit de Nicolas Kalinda de Masisi, Lebon Bakungu de Nyiragongo, Sondoli Shabani Mukosasenge III de Lubero et de Saambili Bamukoka de Beni (Territoires).

« Je suis content aujourd’hui, mais cette joie sera plus ressentie à partir du moment où on va commencer à bien œuvrer comme parlémentaire. Car le pouvoir coutumier est constitué de trois facteurs importants à savoir la population, la terre et l’incarnation du pouvoir coutumier. C’est-à-dire, en tant que députés, nous devons absolument travailler au bénéfice de la population et quand je parle beaucoup du bénéfice de la population, donc, notre apport sera beaucoup plus accentué sur la cohésion que nous voulons remettre parmi les 13 tribus qui sont dans le Nord-Kivu. J’ai été présélectionné à Beni, aujourd’hui, je ne suis pas seulement de ce coin-là, mais de toute la province du Nord-Kivu. Mais je vais essayer de remettre les pendules à l’heure pour qu’il y ait cohabitation pacifique dans cette partie de la RDC. Aussi, je dois faire à ce que le pouvoir soit rétabli, mais également l’autorité de l’État pour que nous quittions cet état d’insécurité un peu partout. Vous savez que mon territoire de Beni est en proie à des groupes armés qui veulent à tout prix liquider tous les habitants et ça, je dois dire non et s’il faut pactiser même avec le diable, on va le faire pourvu que la paix revienne le plus tôt possible là-bas. Ce n’est pas le travail d’un parlementaire sans doute, mais de l’exécutif avec qui nous devons travailler en collaboration; ça va toujours nous amener même à contacter les autorités au sommet du pays », a indiqué Mwami Saambili Bamukoka.

Au cours de la même séance plénière du lundi 07 mai, l’on a validé les mandats de 8 premiers suppléants des 8 députés doublement élus et qui viennent d’opter pour l’assemblée nationale. Il s’agit de Muhindo Nzangi Butondo ; élu de Goma et Butembo, Erick Kamavu de la même ville, Kirivita de Rutshuru, Venant Tshipasa de ce même territoire et de Lubero, Jérôme Lusenge Bonane aussi de Lubero, Mwangatshutsu de Masisi, Elysée Munembwe de Walikale et Hubert Furuguta de Goma.

La séance du jour s’est clôturée par l’adoption et le vote à l’unanimité, en début de soirée, du Règlement d’Ordre Intérieur(ROI) de cette chambre législative provinciale. Désormais le bureau provisoire a le feu vert de convoquer une session consacrée à l’élection des membres du bureau définitif avant les élections des sénateurs et du gouverneur de province, prévues par la CENI au cours de ce mois de mai.

Dalmond Ndungo/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

À la Une

Le Salon des Médias et du Business ouvert ce jeudi à Kinshasa 

Published

on

C’est sur le thème: « Les médias, un atout pour la croissance des entreprises en RDC » que le Salon des Médias et du Business s’est ouvert ce jeudi 26 au 27 janvier 2023 à l’hôtel Fleuve Congo.

Événement incontournable de la scène des médias, le Salon des Médias et du Business est l’unique salon en RDC qui rassemble toute la presse et les opérateurs économiques pour discuter des possibilités d’une relation gagnant-gagnant.

Ce salon est organisé par l’Association des médias en ligne (MILRDC) en collaboration avec la Fédération des Entreprises du Congo (FEC), avec l’appui technique d’Internews sur financement de l’Union Européenne dans le cadre du projet Medias Indépendants et Innovants (Medias 2I).

Prennent part à cette rencontre, environ une centaine de journalistes, communicateurs et chefs d’entreprises.

L’objectif visé par les organisateurs est double : « d’abord évaluer les avancées de l’écosystème médiatique et son impact éventuel sur la croissance des entreprises du pays et ensuite initier un espace d’échange sur diverses thématiques en vue d’améliorer la relation entre le secteur privé et les médias », a déclaré Noémie Kilembe, directrice adjointe d’Internews.

Durant les deux jours du Salon, les participants prendront part aux echanges à travers quatre panels. Les deux premiers prévus ce jeudi ont tablé sur « la réglementation de la publicité en RDC et son impact sur les revenus des médias »; et aussi « les médias face aux régies publicitaires et GAFAS ».

Pour ce vendredi, le premier panel traitera de la diversification des services et des offres des médias, alors que le deuxième planchera sur la gouvernance et la gestion des médias en tant qu’entreprise.

Ce Salon, convient-il de rappeler, rentre dans le cadre du projet M2I débuté en janvier 2020 et qui s’achève à la fin du mois de janvier 2023.

Déborah Kabuya/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Continue Reading

K-WA Advertising