Connect with us

À la Une

Kwango: le nouveau gouverneur a été présenté à Kenge

Published

on

 

Le nouveau Gouverneur de la province du Kwango, Jean-Marie Peti-Peti, est arrivé ce lundi 06 mai à Kenge, chef-lieu de la province du Kwango.
Et ce, après son investiture comme Gouverneur et successeur de Kanys Makofi Kabamba.

Un accueil chaleureux lui a été réservé. Le gouverneur honoraire, Kanys Makofi, lui a balisé le chemin pour permettre aux Kwangolais de participer pour la première fois de l’histoire à une passation civilisée des pouvoirs. Kanys Makofi se considère à raison comme Jean-Baptiste revêtu de la mission de préparer la route au Seigneur.

Reçu comme un prince par ses frères, Jean-Marie Peti-Peti a eu droit à un bain de foule. De l’entrée de la procure de Kenge où il a été prié de mettre pied à terre, le nouveau gouverneur a marché dans une longue procession jusqu’à l’esplanade de l’hôtel du gouvernement provincial. Il était accompagné par la population de Kenge qui s’est préparée en conséquence à accueillir son chef.

Après les honneurs militaires d’usage, la population a été conviée à la présentation du nouveau gouverneur.

Dans son mot, le gouverneur honoraire Kanys Makofi Kabamba a demandé aux Kwangolais présents à Kenge de comprendre que les choses avaient changé et que le leadership de la province du Kwango avait un nouveau guide. « C’est lui que Dieu a mis à la tête du Kwango. Toute autorité vient de Dieu », a-t-il prêché.

Prenant la parole, Jean-Marie Peti-Peti s’est dit flatté par l’accueil que la population lui a réservé. Il dit regretter que depuis plus de cinquante ans, la ville de Kenge est restée dans son ancienne robe : les pouvoirs publics n’ont pas pensé que son peuple avait besoin de l’eau, de l’électricité et autres pour son développement. « Je ne suis pas venu pour m’endormir dans ce bâtiment (NDLR : le somptueux cabinet du Gouverneur de province), mais je suis venu travailler pour développer le Kwango », a-t-il martelé.
Jean-Marie Peti-Peti est revenu à sa maxime : il croit fermement que la province n’est pas pauvre.

Il a dit devant tout le monde que le Kwango souffre de la mauvaise foi de ses dirigeants. Pour lui, le Kwango est une province à vocation agro-pastorale et qu’il va s’attaquer dès son premier geste aux routes de desserte agricole.
« C’est possible, je vais mouiller mon maillot pour ça », a-t-il déclaré.

Emile YIMBU/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Spread the love

À la Une

Léandre Miema : Le nouveau DG à la tête de la Francophonie RD Congo pour bousculer les conventions

Published

on

Léandre Miema, le nouveau Délégué Général de la Francophonie en RDC, incarne la nouvelle génération de leaders déterminés à faire entendre la voix de leur pays sur la scène internationale. Avec un parcours atypique et des qualités indéniables, il se positionne comme un acteur clé pour relever les défis colossaux auxquels la RDC est confrontée.

Son parcours honorable et ses qualités exceptionnelles sont autant d’atouts dans ses nouvelles fonctions. Jeune mais talentueux, Léandre Miema se distingue par son patriotisme, sa foi inébranlable, son acharnement au travail et son professionnalisme exemplaire. Issu de l’École Nationale d’Administration en RDC et de l’ENA en France, il allie une solide formation d’ingénieur à une expertise en gouvernance publique.

Expert-conseil en numérique, il est fondateur du Kassiterit’s club et du start-up Technosoft.

Sa détermination et son engagement en font un leader résolu à défendre les intérêts de son pays. Les défis à relever et les objectifs à atteindre sont certes énormes mais pas insurmontables pour ce travailler acharné. En tant que DG de la Francophonie RDC, Léandre Miema a pour mission de redonner à son pays une place prépondérante sur la scène internationale.

Son dynamisme et sa volonté de faire bouger les lignes sont des atouts majeurs pour assurer la représentativité de la RDC dans les instances internationales. Malgré l’occupation et les agressions que subit la RDC depuis des décennies, il s’engage à porter haut et fort la voix de son pays.

Léandre Miema incarne l’espoir d’une nouvelle ère pour la RDC, où la jeunesse et l’audace se conjuguent pour relever les défis du présent et de l’avenir. Son parcours et ses qualités font de lui un leader iconoclaste, prêt à défier les conventions pour faire avancer son pays sur la voie de la prospérité et de la reconnaissance internationale.

TEDDY MFITU
Polymathe, chercheur et écrivain/Consultant senior cabinet CICPAR


There is no ads to display, Please add some
Spread the love
Continue Reading

Bientôt le magazine CONGO PROFOND dans les kiosques à journaux : Simplicité, Pertinence et Découverte