Connect with us

Sports

La salle de travail de la Fédération Congolaise d’Escrime fait peau neuve

Published

on

En marge de journée mondiale d’escrime, la Fédération Congolaise d’Escrime a dévoilé, ce samedi 11 septembre, sa nouvelle salle de travail située au sein du stade des Martyrs de la Pentecôte. Plusieurs invités y ont pris part, entre autres, des athlètes, des parents d’ athlètes, des présidents et secrétaires des différentes sélections, etc.

A cette occasion, le président de la Fédération Congolaise d’Escrime, Pitshou Bolenge, a fait savoir que sa fédération vise la conquête d’une médaille olympique aux Jeux Olympiques de 2024. D’où l’importance d’avoir des infrastructures.

“C’est l’escrime en famille, l’année passée la covid-19 nous a tout bloqué. Cette fois-ci, nous avons voulu fêter cet événement dans la grande famille. Ça fait 12 ans que nous existons au Congo, malgré plusieurs difficultés. Actuellement, nous sommes en phase de décollage. A un moment, on était quand même classé troisième en Afrique, maintenant nous sommes 9e. Nous avons eu moins de participations aux compétitions internationales. Nous espérons, avec la nouvelle politique du ministre Serge Nkonde, aller de l’avant, surtout que notre objectif est d’avoir la première médaille olympique du Congo en 2024”, a-t-il déclaré.

La Fédération Congolaise d’Escrime a aussi précisé hormis les binationaux, elle a déjà envoyé quelques athlètes en Europe pour préparer les prochains Jeux dans les meilleures conditions, avec un seul objectif: arracher cette médaille olympique tant attendue en RDC.

D’un autre côté, la participation aux compétitions internationales reste une préoccupation pour les athlètes en vue de jauger leur niveau face aux adversaires étrangers. Sur ce, plusieurs compétitions se pointent à l’horizon et les athlètes doivent se mettre au travail pour assurer leur participation.

Pour rappel, l’escrime est un sport de combat. Il s’agit de l’art de toucher un adversaire avec la pointe ou le tranchant d’une arme blanche sur les parties valables sans être touché. On utilise trois types d’armes : l’épée, le sabre et le fleuret.

CONGOPROFOND.NET