Dev Solaire

Connect with us

Actualité

Journée des peuples autochtones : Mvunzi Meya appelle les Pygmées à l’auto-prise en charge

Published

on

A l’occasion de la Journée internationale des peuples autochtones célébrée le 9 août de chaque année, le ministre délégué à l’Intérieur en charge des Affaires coutumières, Eyrolles Michel Mvunzi Meya, a, dans sa communication ce vendredi 7 août 2020 à Kinshasa, appelé à l’accès des peuples autochtones à leurs droits spécifiques et à la reconnaissance de leur identité culturelle.

Cette année, le thème retenu sur le olan national est “Identité et diversité culturelles des peuples autochtones à l’avant-garde du développement durable intégral”. Pour le ministre Mvunzi Meya, “le thème international est totalement en phase avec les efforts que conjugue la République démocratique du Congo, sous l’impulsion du chef de l’État Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, pour atteindre d’ici 2030 l’amélioration des conditions de vie des peuples autochtones par la reconnaissance de leurs droits spécifiques et leur accès à tous les services sociaux de base”.

Le ministre des Affaires coutumières a rappelé aussi le cadre juridique fondateur de la célébration de la journée des peuples autochtones : la résolution 49/214 du 23 décembre 1994 des Nations Unies. “Les Nations Unies avaient voulu attirer notre attention sur l’urgence et l’importance de questions des droits spécifiques des peuples autochtones dans le cadre de leur intégration et de leur développement”, a souligné Mvunzi Meya.

Il a par ailleurs sensibilisé en faveur de l’accélération du progrès, étant donné que les peuples autochtones -dont les pygmées de la République démocratique du Congo- sont jusqu’à ce jour objet de discrimination et de marginalisation.

Le ministre des Affaires coutumières a également dressé une liste des instruments juridiques et des actions menées dans le cadre de la valorisation de la vie des peuples autochtones, en vue d’accroître la considération humaine de cette communauté.

Enfin, le ministre délégué à l’Intérieur a convié les peuples autochtones à contribuer eux-mêmes à leur propre émancipation en faisant preuve de bravoure et en se battant pour leur autoprise en charge.

Émile Yimbu/CONGOPROFOND.NET

%d blogueurs aiment cette page :