K-WA Advertising

Connect with us

Société

Drogue “Bombé”: un fabricant tunisien dans les filets de la police !

Published

on

La Police nationale congolaise(PNC) a démantelé, ce jeudi 26 août, dans la commune de Gombe, une usine de fabrication de la drogue ” Bombé” qui fait des ravages à Kinshasa.

Dans le lot des arrestations signalées, selon les sources policières, il y a un sujet tunisien qui tient une usine de fabrication de cette drogue. Il a été également arrêté ce même jeudi. Lui et d’autres présumés fabricants de cette drogue ont été conduits à l’IPKIN et seront incessamment traduit en justice, indique la PNC.

Plusieurs tonneaux de pierres issues du tuyau d’échappement qui constituent la matière première de fabrication de cette drogue, et quelques matériels ont été confisqués par la police.

La population se dit satisfaite du travail abattu par la police pour démanteler les réseaux de fabricants de cette drogue qui détruit la vie des jeunes kinois et qui tue à petit feu.

Rappelons-le, lors du récent conseil des ministres, le président de la République, Félix-Antoine Tshisekedi, avait instruit les ministres sectoriels à mettre tout en œuvre pour démanteler ces réseaux.

Notons que cette drogue dite « bombé » a pour effet, l’endormissement immédiat dans n’importe quelle position qu’elle aurait trouvé son consommateur, dans la plupart des cas, en étant debout.

Sain Jean-Eude’s Miense/CONGOPROFOND.NET

À la Une

Ituri : 12 cas de décès en 5 mois à la prison centrale de Bunia 

Published

on

12 cas de décès des détenus ont été enregistrés à la prison centrale de Bunia depuis le début de l’année 2022.

Des chiffres livrés à la presse ce lundi 16 mai 2022 par le directeur de cette maison carcérale.

Le lieutenant Colonel Camille Nzonzi Mokonyo attribue ces décès aux maladies mais aussi au manque des intrants nécessaires au centre hospitalier de cet établissement pénitentiaire.

À la cité aussi il y a des décès chaque jour, nous au niveau de centre de santé de la prison, nous faisons ce qu’on peut faire…”, indique le directeur de cette maison carcérale.

Les 3 médecins et 7 corps soignants de cette structure sont obligés parfois de référer les détenus malades à l’hôpital général de référence de Bunia pour des soins appropriés.

Construite pour une place de 500 détenus, la prison centrale de Bunia compte actuellement 2 191 détenus dont plus de 1200 sont des prévenus.

Verite Johnson/CONGOPROFOND.NET

Continue Reading

K-WA Advertising