Connect with us

À la Une

Kongo central : INPP inaugure et lance les travaux de construction d’un nouveau centre à Matadi et Boma

Published

on

L’Institut national de préparation professionnel INPP/section de Boma aura bientôt un nouveau bâtiment pour abriter son centre de formation et de contrôle technique automobile (CFCTA).

C’est le gouverneur de la province du Kongo- Central, Atou Matubuana, ainsi que le Directeur général de l’INPP Patrick Kayembe, qui ont procédé au lancement des travaux de ce nouveau centre. La cérémonie s’est déroulée en présence de la Directrice de l’Agence Française de Développement (AFD).

Pour le DG Patrick Kayembe, la construction de ce centre de contrôle technique automobile dans la ville portuaire de Boma vient répondre aux besoins de la jeunes du Kongo- Central et va largement contribuer à leur formation.
« Ce centre va aider les jeunes Boma à effectuer non seulement la formation professionnelle, mais aussi permettre à la ville de Boma de procéder au contrôle technique de tous les véhicules qui viennent à travers le port de Boma« », nous confie le numéro de L’INPP.

« C’est grâce à l’appui financier de l’agence française de développement que ce projet a vu le jour. Cette dernière va travailler aux côtés de l’INPP pour la concrétisation de ce projet », promet Safia Ibrahim-Netter, Directrice générale de l’Agence Française développement AFD.

Puis de poursuivre: « C’est l’ambassade de France, dont la tutelle revient, de veiller à ce que l’agence que je dirige dorénavant, continue à être à vos côtés ici, mais également dans d’autres provinces de la République démocratique du Congo ».

Pour sa part le gouverneur du Kongo Central, Atou Matubuana, salue l’initiative et souligne que l’heure n’est plus aux longs discours, mais plutôt aux actions concrètes.

Le centre de formation et contrôle technique automobile de Boma comprendra deux parties, une pour l’administration et l’autre pour la technique. Des salles des formations et réunions, mais aussi un grand parking seront également construits.

Bien avant le lancement des travaux de construction du centre à Boma, le Directeur général de l’INPP Patrick Kayembe a pris part aux côtés de la ministre de l’Emploi, Claudine N’dusi, et du gouverneur Atou Matubuana, à l’inauguration d’un nouveau bâtiment ultra moderne qui abritera la direction provinciale de l’INPP à Matadi.

Ce nouveau bâtiment de 5 niveaux financé par l’AFD a hauteur de 28 millions d’euros, comprend entre autre, une salle polyvalente de 114 places, un dispensaire, un laboratoire, une bibliothèque, un atelier de couture, de plomberie, de froid et mécanique auto, une salle d’atelier mécanique générale et un atelier pour l’option bâtiment et génie civil.

Le DG Patrick Kayembe a remercié le chef de l’État Félix Tshisekedi pour son implication dans ce projet et l’AFD pour l’appui financier. « L’appui de la République Française permet à l’INPP de mieux répondre aux grands enjeux du développement économique durable de notre pays. Ce bâtiment ultra moderne qui va abriter la direction provinciale de l’INPP est mieux équipé en vue de dispenser une formation professionnelle de qualité. Ce bâtiment va accueillir les stagiaires dans des bonnes conditions optimales », a fais savoir le DG Patrick Kayembe.

Elda Along /congoprofond.net


There is no ads to display, Please add some

À la Une

Transition écologique et du développement durable : Marie-Pascale Malanda et l’ACTEDD ouvrent le débat public national ce vendredi 30 septembre

Published

on

L’Agence congolaise de la transition écologique et du développement durable (ACTEDD) annonce la tenue, le 30 septembre 2022 à Kinshasa/Gombe, de sa première conférence de presse.

Cette rencontre avec les chevaliers de la plume et du micro sera consacrée à la transition énergétique et au positionnement de la République démocratique du Congo dans cet enjeu planétaire.

A en croire sa coordinatrice Marie-Pascale Malanda, pour ce premier rendez-vous avec la presse, l’objectif poursuivi par ACTEDD est la mise à niveau des médias sur les enjeux énergétiques et climatiques, lesquels ont une dynamique internationale forte pour un « Pays-Solution» comme le nôtre.  » Voilà pourquoi, ACTEDD veut lancer et conduire le débat public national sur des questions aussi fondamentales en commençant par la mobilisation des médias, compte tenu de leur rôle crucial dans la diffusion de l’information et du renforcement des connaissances », a-t-elle martelé.

Pour rappel, l’Agence Congolaise de la Transition Ecologique et du Developpement Durable ( A.C.T.E.D.D) est un service spécialisé de la Présidence de la République mise en place par l’ordonnance n° 20/013 du 28 février 2020.

Elle a pour mission de concevoir, de coordonner et d’implémenter les politiques publiques nationales relatives à la transition écologique en République Démocratique du Congo. Elle est chargée d’étudier, d’analyser et évaluer toutes les questions qui lui sont soumises par le Président de la République en rapport avec la transition écologique et le développement durable. L’Agence comprend le Comité de pilotage et la Coordination.

Ses membres sont nommés par odronnances n° 20/021 du 06 avril 2020.

Il s’agit de :

1. Madame Marie-Pascal MALANDA DIATUKA, Coordonnateur
2. Monsieur Jean de Dieu MINENGU MAYULU, Cordonnateur Adjoint

Tchèques Bukasa/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Continue Reading

K-WA Advertising