Connect with us

À la Une

Covid-19 : 81 Congolais bloqués en Turquie et aux USA enfin rapatriés à Kinshasa !

Published

on

81 Congolais en situation de confinement en Turquie ont regagné mercredi 1 juillet Kinshasa à bord de l’aéronef de la compagnie Turksh Airlines.

Ces Conglais, dont 18 viennent des États-Unis d’Amérique, ont été accueillis à leur descente d’avion à l’aéroport international de Ndjili par la ministre d’État, ministre des affaires Affaires étrangères, Marie Tumba Nzeza, et le vice ministre des Affaires étrangères et des Congolais de l’étranger, Raymond Tchedya Patay. À côté de ces officiels, l’homme d’affaires libano-congolais, Abdul Raouf Achour, mieux connu sous le nom d’Abed Achour, qui a facilité le succès de cette opération.

Dans son mot de circonstance, Marie Tumba Nzeza, a mis en exergue les efforts entrepris par le gouvernement pour le rapatriement de ces Congolais en RDC. « Nous sommes au gouvernement pour agir, le Président de la République lui même dit que cette année, c’est une année des actions. Nous sommes en train d’agir, le cas des Congolais bloqués à Istanbul était une épine qui était dans mon pied. Les autorités de l’aviation de la Turquie étaient insaisissables. On avait du mal à faire venir nos compatriotes bloqués dans ce pays », a indiqué la cheffe de la diplomatie congolaise, avant de saluer l’intervention et la solidarité d’un libano-congolais Abed Achour dans le rapatriement des Congolais bloqués en Turquie.

Marie Tumba Nzeza a, à cette occasion, remercié, au nom du gouvernement de la République ce « Congolais » pour son implication dans le retour des rapatriés à Kinshasa. Elle a aussi relevé les efforts du gouvernement pour le rapatriement des Congolais qui sont encore en confinement au Bénin.

Quelques rapatriés qui se sont exprimés ont vivement remercié la ministre d’État, le Président de la République, Félix Antoine Tshisekedi pour les efforts consentis dans leur retour au pays après trois mois de confinement en Turquie.

Ils ont également remercié Abed Achour pour son implication personnelle dans leur rapatriement.


 » J’ai réalisé mon rêve… »( Abed Achour)

De son côté, Abed Achour s’est réjoui du retour des Congolais à Kinshasa.
« Je remercie la ministre des Affaires étrangères pour la confiance placée en moi. Le projet a été réalisé, je remercie le peuple congolais pour la confiance qu’il m’a donné. C’était un rêve qui s’est réalisé, mes frères et sœurs sont retournés au pays », a-t-il indiqué.

Puis d’ajouter : « On est là pour soutenir la vision du Chef de l’Etat, et comme le pays nous a beaucoup donné, les hommes fidèles dans ce pays ont été bénis et on les reconnait dans les temps difficiles », a-t-il souligné en substance.

Tchèques Bukasa/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

À la Une

Le Salon des Médias et du Business ouvert ce jeudi à Kinshasa 

Published

on

C’est sur le thème: « Les médias, un atout pour la croissance des entreprises en RDC » que le Salon des Médias et du Business s’est ouvert ce jeudi 26 au 27 janvier 2023 à l’hôtel Fleuve Congo.

Événement incontournable de la scène des médias, le Salon des Médias et du Business est l’unique salon en RDC qui rassemble toute la presse et les opérateurs économiques pour discuter des possibilités d’une relation gagnant-gagnant.

Ce salon est organisé par l’Association des médias en ligne (MILRDC) en collaboration avec la Fédération des Entreprises du Congo (FEC), avec l’appui technique d’Internews sur financement de l’Union Européenne dans le cadre du projet Medias Indépendants et Innovants (Medias 2I).

Prennent part à cette rencontre, environ une centaine de journalistes, communicateurs et chefs d’entreprises.

L’objectif visé par les organisateurs est double : « d’abord évaluer les avancées de l’écosystème médiatique et son impact éventuel sur la croissance des entreprises du pays et ensuite initier un espace d’échange sur diverses thématiques en vue d’améliorer la relation entre le secteur privé et les médias », a déclaré Noémie Kilembe, directrice adjointe d’Internews.

Durant les deux jours du Salon, les participants prendront part aux echanges à travers quatre panels. Les deux premiers prévus ce jeudi ont tablé sur « la réglementation de la publicité en RDC et son impact sur les revenus des médias »; et aussi « les médias face aux régies publicitaires et GAFAS ».

Pour ce vendredi, le premier panel traitera de la diversification des services et des offres des médias, alors que le deuxième planchera sur la gouvernance et la gestion des médias en tant qu’entreprise.

Ce Salon, convient-il de rappeler, rentre dans le cadre du projet M2I débuté en janvier 2020 et qui s’achève à la fin du mois de janvier 2023.

Déborah Kabuya/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Continue Reading

K-WA Advertising