Now Reading:
Congo/Brazza: G.P. Matsima Kimbembé attentif aux préoccupations de ses mandants
Full Article 4 minutes read

Congo/Brazza: G.P. Matsima Kimbembé attentif aux préoccupations de ses mandants

Les populations des quartiers 24, 28 et 29 ont fait savoir leurs préoccupations à Gerald Préférence Matsima Kimbembé, député de la première circonscription électorale du deuxième arrondissement Bacongo/Brazzaville. Elles ont porté entre autres sur l’électricité, les marres d’eau et le projet Lissungi.

L’heure était arrivée pour que les populations de ces trois quartiers échangent avec G. P. Matsima Kimbémbé à l’occasion de la descente parlementaire dans sa circonscription électorale effectuée le week-end dernier.

Après une année et demie qu’il a été élu, cette rencontre avec les mandants est la première en date.

Au cours de cet échange, les mandants lui ont fait part des préoccupations inhérentes à leurs quartiers. Ces problèmes sont entre autres la dissolution de la Société nationale de l’électricité et la Société nationale de distribution d’eau, les délestages en électricité et en eau, les marres d’eau, le comportement de la force de l’ordre. Ils ont émis également leurs inquiétudes sur le projet Lissungi.
« L’Etat avait dissout ces deux sociétés parce qu’elles lui prenaient beaucoup d’argent alors que les résultats étaient toujours nuls. Elles ne répondaient plus aux préoccupations de la population dans la fourniture d’électricité et d’eau. C’est pour cette raison que le gouvernement prendra la loi que nous avons votée au Parlement portant donc dissolution des ces sociétés », a expliqué Matsima Kimbembé tout en précisant qu’elles ont changé de statut pour devenir des Sociétés anonymes.

« J’avais évoqué la question des délestages au Parlement. Parce que, à ce que je sache, les deux sociétés en charge d’eau et d’électricité ont bel et bien été dissoutes. Le gouvernement par le truchement du ministre de l’énergie et de l’hydraulique m’avait répondu que si l’on constate encore des délestages ici et là, c’est simplement parce qu’ils sont en train de réaliser des travaux afin que ces nouvelles société puissent satisfaire aux attentes des citoyens », a-t-il ajouté.

A propos des marres d’eau, il a souligné que la canalisation des rues et des avenues ne relève pas de sa compétence, mais c’est du ressort de la Mairie. Mais cela n’empêche pas que des initiatives émanent de la communauté. Aussi, a-t-il titillé le commissaire de la police en rappelant à l’assistance qu’il fait bien son travail, il est très proche des populations.

Quant au projet Lissungi, il a promis revenir sur ce projet à l’hémicycle lors des questions orales au gouvernement.
« Le bien fondé de cette descente parlementaire est de faire corps avec les populations. Car il y a une année et demie que nous avons été élus mais nous n’avons pas eu la chance de venir rencontrer nos mandants. D’où nous avons fait cette descente qui va se poursuivre dans les autres quartiers de ma circonscription », a indiqué Matsima Kimbembé.

A cette descente parlementaire, G. P. Matsima Kimbembé a parlé des différentes lois adoptées lors des dernières sessions dont cinq ordinaires et une extraordinaire. Aussi, de tout ce qui tracasse les populations. Il a pris les doléances des mandants afin de les transmettre au gouvernement et au Parlement.

Le député de la première circonscription de Bacongo a promis faire de la formation des jeunes son cheval de bataille en vu d’éradiquer le banditisme. A l’instar de ces collègues députés, il envisage construire une clinique au profit des populations de sa circonscription.

Gerald Préférence Matsima Kimbembé a conclu ses différentes descentes en rappelant aux populations la note du chef du gouvernement portant sur l’assainissement tous les premiers samedis du mois.

Achille Schillains, CONGOPROFOND.NET/ Correspondant à Brazzaville

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

code

Input your search keywords and press Enter.
%d blogueurs aiment cette page :