Connect with us

Société

Butembo: Vers la réhabilitation des cellules des femmes à la prison centrale de Kakwangura

Published

on

Les conditions carcérales des locataires de la prison centrale Kakwangura, surtout celles des femmes, étaient au centre des échanges entre le maire de Butembo et le coordinateur national de “Colibri RDC”, ce vendredi 28 juillet 2023. Richard Ndekenyenge indique que la problématique des fosses septiques a été aussi passé au peigne fin au cours de cet entretien avec l’autorité urbaine. Une correspondance a déjà été adressé au maire à ce sujet, selon lui.

Je suis venu voire le maire pour deux question. La première est celle du vidage des fosses septiques à la prison de Kakwangura parce que, par nos activités de la fois passée, nous avons vidé une partie de ces fosses mais il y en a celles qui n’ont pas été touchées. Donc, nous sommes venus solliciter du maire, parce que nous avons écrit une correspondance qui n’avait pas eu de suite, nous sommes venus le rencontrer en face et il nous a reçus pour échanger sur ce premier problème”, a-t-il laissé entendre au sortir de cette audience.

Richard Ndekenyinge évoque aussi la problématique des cellules des femmes qui, selon lui, méritent une réhabilitation. Quant à son organisme, il va aider, si tout va bien, à leur réfection.

Nous sommes venus échanger avec le maire pour voir dans quelle mesure la mairie peut contribuer, peut en fait participer à la réhabilitation de ces cellules parce que jusque-là, les femmes détenues, les femmes poursuivies pour différentes infractions sont gardées dans des conditions indignes en fait…Toutes les prisons sont de la responsabilité du ministère de la Justice et leur entretien, leur construction et tout mais le pays est ce qu’il est comme vous le connaissez. Alors nous les ONG, nous apportons notre contribution et certains de nos partenaires exigent que l’autorité étatique participe à cette activité parce que c’est quand-même son devoir, si l’autorité manque à son devoir, il est légitime que, au minimum, qu’elle montre sa bonne foi en apportant en apportant une certaine contribution “, dit-il.

Le coordinateur de “Colibri RDC”, Richard Ndekenyinge, a fait savoir que le plaidoyer avance bien auprès de leurs partenaires pour décrocher les moyens pouvant aider à réhabiliter les cellules des femmes à la prison centrale de Kakwangura.

Dalmond Ndungo/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Spread the love

Société

Dépasser les diplômes : Les compétences essentielles pour un impact réel dans la société

Published

on

Dans un monde où les titres académiques abondent, il est impératif de remettre en question le véritable sens des qualifications dans les domaines scientifiques, pédagogiques, de la santé, de la gestion et de la défense de l’intérêt général. Au-delà des diplômes, la clé réside dans des compétences plus profondes, souvent négligées mais cruciales pour servir efficacement le bien-être collectif.

En République Démocratique du Congo, l’émergence des surdiplômés soulève des questions troublantes. Ces individus, paradoxalement, peuvent devenir des criminels relationnels, s’accrochant à leurs titres pour asseoir une caste d’auto-sécurisation mutuelle. Mais la vraie valeur réside-t-elle dans une accumulation de diplômes ou dans la capacité à agir pour le bien commun ?

Les qualités indispensables pour véritablement impacter la société vont au-delà des parchemins. L’empathie, la collaboration, l’adaptabilité, l’intégrité et une vision holistique sont essentielles pour transformer des connaissances académiques en actions concrètes et positives. Il est temps de dépasser la simple accumulation de diplômes pour privilégier des compétences authentiques au service de tous.

En fin de compte, la véritable richesse réside dans la manière dont ces connaissances sont mises en œuvre pour le bien-être collectif, et non dans les titres qui ornent les murs. Il est temps de repenser notre approche de l’éducation et de la profession pour créer un impact durable et significatif dans nos communautés.

TEDDY MFITU
Polymathe, chercheur et écrivain / Consultant senior cabinet CICPAR


There is no ads to display, Please add some
Spread the love
Continue Reading

Bientôt le magazine CONGO PROFOND dans les kiosques à journaux : Simplicité, Pertinence et Découverte