K-WA Advertising

Connect with us

À la Une

V.Club : le comité Bestine Kazadi tombe, des nouvelles élections annoncées !

Published

on

 

 

L’AS V CLUB est en phase de réorganiser les choses et mettre de l’ordre au sein de l’équipe. Après un climat malsain qui a régné au sein de la Coordination de l’Association Sportive V.Club pour des raisons non clairement définies, au dernier virage du championnat national, ce dimanche 01 août, tous les membres de la coordination se sont réunis autour du Conseil Suprême qui, sans tabou, a demandé à toutes les parties en conflit de pouvoir étaler leurs problèmes.

L’ancien gouverneur de la ville de Kinshasa, André Kimbuta, au nom du Conseil Suprême de l’AS V CLUB, a fustigé les comportements de certains membres qui étalent les problèmes et faiblesses de l’équipe sur la place publique. ” S’il y a des soucis au sein des sections, il serait mieux de les poser au Conseil Suprême que d’en parler aux médias. Les membres de la coordination doivent jouer leur partition tout en respectant ses bornes…C’est très aberrant de voir qu’une équipe qui était sacrée championne de la Ligue 1 puisse se morceler pour des raisons non fondées”, a lâché André Kimbuta.

Avant d’ajouter: “En ce moment, ce qui doit nous préoccuper, c’est le recrutement des joueurs et surtout du nouvel entraîneur puisque nous devons revenir avec force au championnat de la saison 2021-2022”.

Une nouvelle Assemblée Générale Extraordinaire et Élective pour désigner les nouveaux dirigeants ?

Sabin Mashini, le porte-parole du Conseil Suprême des “Moscovites” évoque la raison urgente d’organiser une Assemblée générale extraordinaire et élective au sortir de cette réunion. ” Dès qu’il y a problème, on vient chez le Conseil Suprême pour chercher une solution et non à la télévision. Cette fois-ci, tout candidat devra remplir une fiche d’engagement avant les élections pour permettre à l’équipe qui sera élue de travailler dans un climat serein”, a dit Sabin Mashini, porte-parole du Conseil Suprême au sortir de cette réunion.

Pour l’instant, seuls la présidente de la coordination et le secrétariat général devraient assurer les affaires courantes.
Tous les membres de coordination sont réputés démissionnaires .

Désiré Rex Owamba/CONGO Profond.net

À la Une

Ituri : 12 cas de décès en 5 mois à la prison centrale de Bunia 

Published

on

12 cas de décès des détenus ont été enregistrés à la prison centrale de Bunia depuis le début de l’année 2022.

Des chiffres livrés à la presse ce lundi 16 mai 2022 par le directeur de cette maison carcérale.

Le lieutenant Colonel Camille Nzonzi Mokonyo attribue ces décès aux maladies mais aussi au manque des intrants nécessaires au centre hospitalier de cet établissement pénitentiaire.

À la cité aussi il y a des décès chaque jour, nous au niveau de centre de santé de la prison, nous faisons ce qu’on peut faire…”, indique le directeur de cette maison carcérale.

Les 3 médecins et 7 corps soignants de cette structure sont obligés parfois de référer les détenus malades à l’hôpital général de référence de Bunia pour des soins appropriés.

Construite pour une place de 500 détenus, la prison centrale de Bunia compte actuellement 2 191 détenus dont plus de 1200 sont des prévenus.

Verite Johnson/CONGOPROFOND.NET

Continue Reading

K-WA Advertising