K-WA Advertising

Connect with us

À la Une

Urgent: Germain Katanga et 2 autres membres de la Task Force relâchés par les miliciens CODECO en Ituri !

Published

on

Il s’agit de Germain Katanga, Ayendu Bin Ekwale et le chauffeur Blaise qui viennent d’être relâchés après près de deux mois de captivité.

Le coordonnateur de cette structure dépêchée en Ituri par le chef de l’État pour sensibiliser les groupes armés à déposer les armes et deux autres membres restent encore en captivité de ces miliciens.

Rappelons que les miliciens CODECO ont détenu depuis plus de 40 jours certains membres de la Task Force. La semaine passée, ils ont donné leur accord de principe pour leur libération.

Le coordonnateur ad intérim et porte-parole de cette structure d’anciens seigneurs de guerre qui avait été dépêchée en Ituri par la présidence de la République pour sensibiliser les groupes armés à cesser les hostilités, Pitchou Iribi, a fait savoir que c’est après d’intenses négociations tenues à Bambu dans le territoire de Djugu, que la faction rebelle dénommée URDPC/CODECO, avait donné son accord.

L’Evêque du Diocèse de Bunia, Dieudonné Uringi, qui a personnellement pris part à ces négociations, avait, pour sa part, invité les miliciens à s’inscrire dans la logique de la paix. Ce qui devrait passer d’abord par la libération de Thomas Lubanga, Germain Katanga, Floribert Ndjabu et tous leurs compagnons.

Le commandant du secteur opérationnel de l’armée, en mission d’itinérance dans la zone, avait également rencontré la délégation des miliciens CODECO/URDPC à qui il avait relayé le même message du prélat catholique.

Signalons que déjà 4 otages ont été libérés par les miliciens de la Codeco et certains de ses membres restent encore dans l’emprise des miliciens de la Codeco.

Verite Johnson/CONGOPROFOND.NET

À la Une

RDC : Déjà en ordre de bataille, le MCU Civuila Ilunga pose une condition pour soutenir Fatshi en 2023 !

Published

on

Ouverts le samedi 14 mai, les États-généraux du Mouvement des Congolais Unis (MCU) se poursuivent ce lundi 16 mai 2022 à Kinshasa. Y prennent part, les cadres inter-federeaux, fédéraux et nationaux de cette formation politique membre de l’Union Sacrée.

À l’ouverture de ces assises Jean-Paul Civuila Ilunga a invité les participants de son parti à abattre un travail de fond, en mettant un accent particulier sur les élections générales prévues en 2023. Pour le numéro 1 du MCU, ces assises seront porteuses d’une vision claire sur le processus électoral de 2023 et annonceront un programme ambitieux de ce parti pour les élections à venir.

S’agissant du candidat à la présidence de 2023, Jean-Paul Civuila pose une condition pour soutenir l’actuel président de la République Démocratique du Congo, Félix Antoine Tshisekedi, à l’élection présidentielle de 2023. Pour lui, le MCU soutiendra la candidature de Félix Antoine Tshisekedi à la seule condition qu’il soit ” Indépendant”. ” S’il est candidat de l’UDPS, le MCU présentera son propre candidat !”, a-t-il souligné.

Concernant l’actualité politique nationale, le patron du MCU est revenu sur le bilan du premier ministre SAMA LUKONDE. Tout en le jugeant négatif, il a demandé haut et fort sa démission et celle de son gouvernement.

Fidèle à son cheval de bataille, Jean-Paul Civuila a réiteré son appel au président Tshisekedi, lui demandant de se débarrasser de ses amis dans son entourage. ” Je voudrais revenir sur une situation avant de passer à un autre point. Ce pays ne peut être dirigé, si le président ne nous écoute pas. Nous avons parlé du Premier ministre, nous avons parlé de l’entourage du président…”, souligne-t-il.

A travers ces États généraux, convient-il de souligner, le MCU se met en ordre de bataille et démontre sa détermination de participer aux élections 2023 avec sérénité pour une victoire.

Notons que ces assises prendront fin ce mardi 17 mai à Kinshasa.

Joseph Malaba/CONGOPROFOND.NET

Continue Reading

K-WA Advertising