Connect with us

À la Une

Unikin : bagarres rangées, ce jeudi, entre étudiants des facultés de Médecine et Pétrole ! 

Published

on

Une forte tension a régné, ce jeudi 22 juillet 2021, sur le site de l’université de Kinshasa ( Unikin). Au coeur de cette situation : des violentes échauffourées entre étudiants de deux facultés( Médecine et Pétrole & Gaz), occasionnant même un arrêt général des cours.

En effet, au grand désarroi des étudiants d’autres facultés, les cours ne se sont pas déroulés convenablement ce jeudi. La police universitaire, sans moyens de répression, a observé impuissant le point culminant d’un conflit qui existe depuis belle lurette entre ces deux facultés.

A en croire le témoignage d’une étudiante de troisième doctorat en médecine, ce conflit a repris son cours le mardi dernier. ” Pendant que les cours se dispensaient à la faculté de médecine, un étudiant ayant repris l’année en médecine et qui a changé de faculté pour le Pétrole et Gaz, est revenu dans son ancien auditoire après des disputes avec ses anciens collègues qui ont également repris l’année. Ceux-ci sont communément appelés ‘’sénateurs’’. L’étudiant de Pétrole et Gaz s’en est pris à une étudiante de médecine qu’il a même battue… »

Et de poursuivre : « Le lendemain, donc mercredi dernier, des étudiants de médecine ont repéré cet étudiant de Pétrole et Gaz qu’ils ont “corrigé” à leur tour. C’est ainsi qu’aujourd’hui, jeudi, aux alentours de 10 heures, en guise des représailles, des étudiants de Pétrole et Gaz ont attaqué ceux de médecine jusque dans leurs auditoires, frappant à l’aveuglette tous les futurs médecins trouvés sur leur chemin. Comme symbole de leur victoire, les ” pétroliers” ont déterré le panneau où étaient inscrits les insignes et renseignements de la faculté de Médecine. D’où, la bagarre générale avec jet de pierres ! »

Tous les efforts fournis par CONGOPROFOND.NET pour atteindre les autorités universitaires se sont avérés vains. Dossier à suivre.

Sain Jean-Eude’s Miense/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some

À la Une

TP Mazembe: Le technicien Coppolani porte plainte contre Kitengie, Siadi Baggio et Adolphe Kabamba

Published

on

« Aujourd’hui, j’ai déposé plainte contre Frédéric Kitengie et Siadi Baggio pour diffamation, et contre Adolphe Kabamba pour propos racistes et haineux. Ma plainte à la FIFA, ce sera pour rupture abusive du contrat, diffamation et racisme », a déclaré le technicien français Alexandre Coppolani après l’annonce par le TP Mazembe, ce lundi 04 juillet, de la fin du contrat qui le liait à son préparateur physique.

Contacté par nos confrères de “Ma vie pour Mazembe”, le technicien français s’est montré confiant tout en fustigeant le comportement du manager du TP Mazembe, Frédéric Kitengie, qui selon lui, va tuer le club en continuant ainsi.

Il annonce avoir déposé trois plaintes au pénal en France et ajoute que aujourd’hui mardi, il saisira la FIFA.

Dejà quelques minutes après la publication du communiqué sur le site web des Corbeaux sur la rupture de son contrat, le technicien français a réagi sur sa page facebook en ces termes.

«Je remercie les fans du TP Mazembe pour les moments que nous avons partagé, je tiens a les assurer que j’ai tout donné pour ce club.»

«J’ai apporté le maximum que je pouvais. Je remercie le président Moïse Katumbi pour sa confiance et le conseiller Ramazani pour son soutien sans faille. Je souhaite toute la réussite à ce grand club mais aussi du changement dans le management.»

«Plusieurs postes ne peuvent pas être occupés par un seul homme ( manager, directeur sportif, journaliste, agent des joueurs, avocat à ses heures perdues, directeur de chaîne de TV, voyagiste) qui veut avoir le contrôle sur tout mais qui ignore peut-être qu’il y a des règles et des lois en dehors de la RDC.»

Affaires à suivre !

Bishop Mfundu/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Continue Reading

K-WA Advertising