Connect with us

Actualité

Tshopo : Le maire de la ville lance l’opération  » Kisangani sans plastique »

Published

on

 

Jean-Louis Alaso Boselekolo , maire de la ville de Kisangani, en partenariat avec l’ONG Gapavo , a procédé ce samedi 16 Octobre 2021, au lancement de l’opération dénommée
«  Kisangani sans plastique ».

Cette initiative vise à assainir et à revêtir Kisangani de sa plus belle image d’antan.

Environ 80 agents de la Gapavo et son partenaire ont été déployés, dès 6 heures du matin, sur la principale artère de Kisangani , où ils ont procédé au ramassage de tout objet plastic. Ils étaient tous équipés de gants et sacs .

Par ailleurs , les habitants de Kisangani qui s’impatientaient de voir une telle opération, être lancée au chef – lieu de la province de Tshopo, où les montagnes d’immondices ont élu domicile partout à travers la ville, ont salué cette initiative .

Ces derniers ont tout de même été surpris, de voir le premier citoyen de la ville, prêcher par un exemple, en ramassant lui aussi les déchets plastics .

Le geste posé par l’autorité urbaine est un message fort, lancé à toute la population, afin que tout le monde s’implique dans le ramassage des plastiques et ordures , car l’assainissement est une affaire de tous.

Aussi, il y a lieu de souligner que les inondations, souvent remarquées à chaque tombée de la pluie, sur les principales artères et avenues de Kisangani, sont dues aux déchets plastics qui bouchent les caniveaux .

Par conséquent , la population est exposée aux différentes maladies, notamment la fièvre typhoïde et le paludisme, pour ne citer que celles-là.

Cependant, cette insalubrité qui a élu domicile aux yeux impuissants des autorités provinciales, a donné naissance à un slogan dont on ne connait pas l’inventeur, à savoir : << KISANGANI INABILA BULAYA>>, qui signifie en français
 » Kisangani dépasse l’Europe «  .

Ce slogan devient actuellement la chanson des boyomaises et boyomais et cela a une ampleur significative dans le chef de la population .

Ledimus
/congoprofond.net


There is no ads to display, Please add some

Actualité

Assassinat du prophète Lenge Monga Jérémy à Lubumbashi : Le député national Nanou Memba adresse une question orale avec débat au VPM Aselo

Published

on

By

 

L’insécurité prend des allures inquiétantes dans la province du Haut-Katanga, plus précisément à Lubumbashi. Révolté par cette situation, le député national Nanou Memba, élu de Kipushi, a haussé la voix en adressant, depuis le 30 novembre 2022, une question orale avec débat au Vice Premier ministre et ministre de l’Intérieur, Daniel ASELO, sur l’insécurité grandissante dans cette partie du pays. Il a évoqué le dernier cas en date, celui de l’assassinat odieux et crapuleux du prophète Doxa Lenge Monga Jérémy, par des motards.

Dans sa démarche, Nanou MEMBA déplore le comportement des exploitants moto qui se font remarquer par une attitude indescriptible et répréhensible créant une insécurité générale, devant un silence des autorités malgré les alertes de la population. Face à cette lethargie des autorités, les motards sont devenus intouchables, souligne l’auteur de la question orale. Puis d’ajouter que cette catégorie professionnelle ne cesse de causer des actes criminels. Il a pris pour exemple la mort du prophète Lenge Monga Jérémy doxa par coups et blessures lui administrés par un groupe des motards en date du 28 novembre 2022 au quartier Golf Kabulameshi à Lubumbashi.

Notons que 5 présumés bandits sont aux arrêts et les audiences en flagrance ont été ouvertes depuis ce vendredi 02 décembre 2022. Plusieurs voix s’élèvent pour condamner cet assassinat et exigent que justice soit faite. Une série des manifestations est d’ailleurs prévue pour dire non à cette nouvelle forme de criminalité qui s’installe à Lubumbashi dans le Haut-Katanga.

Joseph Malaba/Congoprofond.Net


There is no ads to display, Please add some
Continue Reading

K-WA Advertising