Connect with us

À la Une

Transports : Didier Mazenga cible d’attaques sur l’affaire 60 wagons

Published

on

Le président de la République, a, par le biais de son directeur de cabinet, instruit récemment le ministre des Transports Me Didier Mazenga de résilier le contrat signé avec la société Sokin afin d’obtenir 60 wagons pour le compte de Société congolaise pour les transports et les ports (Sctp) ex Onatra. Et cela, faute respect de la procédure de passation des marchés publics.

L’Asbl “Tous ensemble avec Fatshi” s’insurge contre les propos de Georges Kapiamba de l’Ong Acaj et la lettre du dircab du chef de l’État. Selon Me Jerry Kambulu, coordonateur national de cette Asbl, l’avis de non objection de la Direction générale de contrôle des marchés publics sur cette affaire a ete obtenu le 12 mars, conformément à la loi.

“La procédure a été belle et bien respectée, la Direction générale de passation des marchés publics a donné son autorisation pour que le gouvernement congolais, à travers le ministre du tutelle, signe ce contrat. Elle a même donné ses propositions, car l’appel d’offre international a été lancée”, a soutenu Me Jerry Kambulu.

Il a, par ailleurs, invité la population congolaise à la vigilance. D’après lui, le ministre Didier Mazenga fait partie des trois meilleurs ministre du gouvernement ilunkamba, et il est aujourd’hui bien apprécié par le chef de l’État, car, il a été plusieurs publicité meilleur ministre par ladite Asbl.

“Didier Mazenga est parmi les meilleurs ministre de ce gouvernement, d’ailleurs, nous l’avons publicité plusieurs fois. S’ils veulent saper tout ce que Mazenga a fait dans ce ministère, pour leur positionnement, nous n’allons jamais accepter cela. Et nous disons non aux propos d’Acaj qui cherche à saboter les actions du ministre sortant Didier Mazenga, nous nous réservons le droit de saisir le procureur général de la République pour une réquisition”, a déclaré le coordonnateur de l’Asbl “Tous ensemble avec Fatshi.

Selon une lettre du ministre Didier Mazenga, dont une copie est parvenue à Congoprofond.net, ce dernier informe le dircab du Président de la République que la procédure a été régulière, et qu’il détient toutes les pièces lui autorisant de parapher ce contrat qui est un ouf de soulagement pour plusieurs familles qui ont souffert pendant longtemps.

David Mayele/CONGOPROFOND.NET