mbet

Connect with us

Actualité

TNT : une dizaine de chaînes debranchées !

Published

on

Après deux moratoires accordés par l’autorité de tutelle, un go a été donné par le ministre de la Communication et Médias pour débrancher quelques chaînes de télévision fonctionnant de manière illégale en RDC.

Le secrétaire général du secteur, accompagné de la police judiciaire, a ainsi procédé au débranchement de plus de 12 chaînes irrégulières diffusant sur la TNT, plateforme nationale.

Interrogé sur cette décision, l’ingénieur Cédrick Lualaba dit avoir constaté cela ce vendredi 20 novembre 2020 dans la matinée qu’un nombre important de chaines TNT du bouquet national, parmi lesquelles Ztm, Rtmas, Erru, royal TV…ont été coupées.

L’ingénieur soutient qu’il s’agit d’une décision dure pour les chaines débranchées, ainsi que leur personnel. ” Mais le ministre avait prévenu plus d’une fois, et un groupe d’éditeurs des programmes conduit par le président Betty PITILO, promoteur de Safty tv, a demandé et obtenu du ministre une prolongation de dernière minute. Cela prouve que l’autorité était animée d’une bonne volonté d’aider les médias, tout en respectant le loi qui régit le secteur”, a fait savoir l’ingénieur Cédrick Lualaba.

Il renchérit en disant que “cette décision est de deux volets: administratif et financier”.

L’ingénieur poursuit que sûrement les chaines débranchées pour cette première étape n’ont pas respecté les prescrits.

Pour rappel, dans un communiqué signé le 10 novembre de l’année en cours, le ministre avait fait le rappel ultime du moratoire, avant de débrancher les chaines irrégulières pour permettre à certains éditeurs des programmes, en ordre, demandeurs de canal, de diffuser.

Tchèques Bukasa/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some

À la Une

RDC : Le paradoxe Katumbi sur la guerre du M23 !

Published

on

Réagissant sur les affrontements actuels entre les FARDC et les rebelles du M23, le Président du parti Ensemble pour la République, Moïse Katumbi écrit ceci sur son compte twitter:

“Jamais la guerre n’apporte de solution. Face à la nouvelle épreuve que nous traversons, soyons tous unis. Tout mon soutien va aux #FARDC qui se battent avec courage face aux #M23 ! Le sort des milliers de nos compatriotes en détresse doit être notre toute première préoccupation.”

Un tweet qui a suscité plusieurs réactions en défaveur du candidat à l’élection Présidentielle de 2023.

Plusieurs internautes ont indiqué les incohérences contenues dans ce tweet:

D’un coté, l’ancien Gouverneur du Katanga déplore le fait que la guerre n’apporte pas des solutions. De l’autre, il encourage les FARDC à continuer la guerre contre les M23.

Si la guerre n’apporte pas la solution, Pourquoi continuez à se battre alors?

Et dire que Moïse Katumbi ne cite pas nommément le Rwanda comme soutien aux M23 n’arrange pas les choses pour celui qui vient de se réconcilier avec Joseph Kabila, son ancien ennemi.

Il est aussi un fait que Moïse Katumbi n’a jamais encouragé les consultations de Nairobi qui avaient pour but de rechercher la paix avec les groupes armés opérant à l’Est de notre pays.

À l’heure où tous les Congolais devraient parler d’une même voix pour soutenir ce énième combat contre le Rwanda et ses suppôts, les propos de Moïse Katumbi sonnent comme un aveu d’échec et de découragement…

Ce tweet aurait pu être évité !

Bishop Mfundu/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Continue Reading

K-WA Advertising

K-WA Advertising