Connect with us

À la Une

Suspension des plénières à l’APK : le VPM Aselo donne raison à Magloire Kabemba et déboute Gode Mpoy !

Published

on

Répondant à un courrier du président de l’Assemblée provinciale de Kinshasa sur l’interprétation de la mesure d’interdiction de rassemblement de plus de 20 personnes sur les lieux publics, le vice-premier ministre , ministre de l’Intérieur, Aselo Okito, a, par sa lettre, autorisé l’assemblée provinciale de tenir ses plénières comme d’habitude mais en respectant strictement les gestes barrières édictés par les autorités sanitaires. Il a rappelé que cette mesure ne concerne pas les tenues des plénières des organes délibérants en général, et celles de l’assemblée provinciale de Kinshasa en particulier.

“Faisant suite à votre lettre, je relève que, contrairement à l’interprétation que vous en faites, les mesures relatives à l’interdiction des rencontres de plus de vingt personnes décidées par le Gouvernement de la République ne concernent pas non seulement l’Assemblée Provinciale de Kinshasa, mais également les autres institutions publiques , comme l’Assemblée Nationale, le Sénat, les Écoles ainsi que les Universités. Les Députés provinciaux de votre Assemblée sont appelés cependant au respect strict des mesures barrières, notamment, la distanciation sociale, le port obligatoire de masque et la prise de température à l’entrée de la salle de réunion”, a-t-il écrit dans sa lettre numéro 25/CAB/954 du 02 juillet 2021.

Après cette réponse de vice premier ministre, ministre de l’intérieur, les députés provinciaux membres de l’Union sacrée qualifient la décision de Gode Mpoy de suspendre les plénières comme une violation des mesures prises par le gouvernement de la République sur la lutte contre la pandémie de Covid-19 :

“Il apparaît donc clairement qu’en suspendant les plénières de l’APK pour la session de mars 2021, et en clôturant par un simple communiqué ladite session se fondant ainsi sur l’interdiction des réunions de plus de 20 personnes, le président de l’assemblée provinciale de Kinshasa a agi en violation des mesures prises par le gouvernement de la république en la matière. Il a de ce fait décidé de manière unilatérale et illégale, ce que les députés provinciaux de Kinshasa membres de l’union sacrée ont décrié à travers les différents mémos déposés auprès des autorités telles que président du sénat, et aussi à travers la déclaration faite par leur porte-parole, l’honorable Magloire Kabemba”, déclarent-ils

Avant de poursuivre : “la vérité est têtue et elle finit toujours par triompher. Le VPM de l’intérieur vient ainsi d’administrer à Gode Mpoy la preuve qu’il n’avait pas le droit de suspendre les plénières de l’assemblée provinciale ni de clôturer la session de manière cavalière . C’est dire que l’action en justice qu’il a injustement intentée contre l’honorable Magloire Kabemba est tout simplement ridicule et dénuée de tout fondement. Si le ridicule pouvait tuer !”

Rappelons le que le 22 juin dernier, les députés provinciaux de l’Union sacrée ont crié au scandale après que le président de l’Assemblée provinciale, Gode ait traduit en justice l’un de leurs, à savoir : Magloire Kabemba. Ils avaient également déploré cette suspension de la session ordinaire en cours par le président de l’Assemblée provinciale en raison de la pandémie, alors que d’autres institutions de la République fonctionnent normalement en respectant les gestes barrières.

Jolga Luvundisakio/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some

À la Une

Éliminatoires Mondial Basket : Après sa double victoire sur Kenya et Sénégal, la RDC affronte ce dimanche l’Égypte 

Published

on

Comme lors de la deuxième fenêtre, les Léopards de la RDC ont réédité l’exploit ce samedi 2 juillet en Égypte face aux Sénégalais (72-60), dans un match comptant pour la deuxième journée de la troisième fenêtre des éliminatoires de la Coupe du Monde 2023.

Après avoir gagné leur premier match par forfait contre le Kenya et validé son ticket pour la fenêtre suivante, la RDC aligne donc une deuxième victoire dans cette troisième fenêtre. Elle va croiser l’Égypte, ce dimanche 03 juillet, pour la dernière journée. Une victoire face à l’Egypte fera énormément du bien à la RDC avant la dernière fenêtre car les points des trois premières fenêtres seront reconduits à la dernière.

Pour ce match face au Sénégal, la RDC a maitrisé le premier et le troisième quart-temps. Les hommes du technicien Thomas Drouot ont cédé lors du deuxième quart-temps et ont lutté lors du dernier quart-temps, soit (17-11,10-14, 22-11, 23-24)

Côté statistiques, les Sénégalais ont dominé les Léopards en lancers-francs soit 81% sur 17%. Les Léopards étaient supérieur dans les tirs de 2 points, soit 61% sur 53% côtés Sénégalais. Le Sénégal a gagné 33 rebonds contre 28 pour la RDC, etc.

Au classement l’Égypte et la RDC avec le même nombre des points sont classés premier et deuxième avec chacun 9 points.

Il faut noter que les trois meilleures équipes des Groupes A, B, C et D se qualifieront pour le second tour des Éliminatoires Zone Afrique (Groupes E et F), qui se déroulera lui en août 2022. Les deux meilleures de chacun de deux groupes et la meilleure troisième obtiendront les cinq billets pour aller représenter l’Afrique au tournoi mondial de 2023, coorganisé par l’Indonésie, le Japon et les Philippines.

Jolga Luvundisakio/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Continue Reading

K-WA Advertising