Connect with us

À la Une

Sud-Kivu: violents combats entre FARDC et la milice Raïa Mutomboki à Kasimba

Published

on

Ce jeudi 01 novembre, des violents affrontements ont opposé les Forces armées de la République démocratique du Congo(FARDC) au groupe armé Raia Mutomboki Blaise à Kasimba, localité de la chefferie de Nindja dans le territoire de Kabare, à la limite avec le groupement de Kalonge dans le territoire de Kalehe, province du Sud-Kivu.

Selon le commandant bataillon des FARDC, l’on dénombre un blessé parmi les militaires. Du côté des activistes des droits de l’homme, l’on parle des 33 militaires tués et deux civils.

La police et l’armée qui contrôlent le secteur de Nindja confirment ces affrontements sans fournir des détails sur le bilan.

Les témoignages concordants affirment que deux chefs locaux avaient été désignés par le nouveau Mwami pour servir de guide aux 50 militaires partis de Nindja en direction de Kasimba pour y déloger les combattants Raia Mutomboki Blaise.

Depuis le changement brusque du Mwami de la chefferie, des actes de règlements des comptes sont devenus légion à Nindja.

Ces témoins affirment en outre que des maisons brulées, des vaches pillées et des amendes sont imposées aux habitants qui osent méconnaitre le pouvoir du nouveau Mwami installé récemment par le ministère des affaires coutumières.
Il est venu en remplacement de celui qui a été désigné selon la coutume des peuples Bashi.

L’opinion se rappelle que la province du Kasaï central connait une période troublée de son histoire avec la contestation de la succession Kamwena Nsapu.

TMB/ CONGOPROFOND.NET