Connect with us

À la Une

A. Ruberwa : «Les sanctions politiques de l’UE vont s’effacer avec le temps… »

Published

on

Au cours de sa sortie médiatique du vendredi 2 novembre 2018, le Front Commun pour le Congo(FCC), plateforme politique dont l’autorité morale est le chef de l’Etat Joseph Kabila, a tenu à éclairer l’opinion sur les sanctions de l’Union Européenne récemment reconduite contre certains officiels congolais, notamment Emmanuel Ramazani Shadary, candidat de cette famille politique à la prochaine présidentielle.

A cet effet, Me Azarias Ruberwa, cadre du FCC, a fait noter que le candidat Emmanuel Ramazani Shadary n’est pas condamné. « Il n’est même pas poursuivi. Il faut que l’opinion le sache. Il n’existe pas des poursuites judiciaires à l’endroit de notre candidat. Il n’existe pas de condamnation au sens de la justice à charge de notre candidat. Si cela existait, ça pourrait inquiéter… », a dit l’ancien vice-président de la RDC.

Pour lui, ce sont des sanctions de nature purement politiques qui vont sûrement s’effacer avec le temps. « Laissons le temps au temps… », a-t-il préconisé. Puis d’ajouter : « Je ne vois pas comment l’Union Européenne, une organisation qui a une diplomatie de très haut niveau, va garder des sanctions de nature politique qui, en fait dans le sens constitué des menaces pour des inquiétudes qu’ils avaient, inquiétudes qui, du reste, n’étaient pas fondées, il est évident que ces sanctions vont disparaître, des démarches sont faites dans ce sens-là ».

Se rappelant d’un entretien qu’il a eu récemment avec une diplomate à ce sujet, Me Azarias Ruberwa a rapporté sa question à l’assistance : « Madame, si vous êtes nommée Ambassadeur en RDC, devant qui allez-vous présenter vos lettres de créance ? ça ne sera certainement pas à quelqu’un sur qui vous faites peser vos sanctions… ». A l’en croire donc, c’est une question mineure. « Je le répète, il n’y a pas de poursuite judiciaire à l’encontre de notre candidat. Notre candidat n’est pas poursuivi par la CPI, il ne porte pas sur lui une condamnation judiciaire. Ce sont des simples sanctions sous formes des menaces politiques. Il était question que l’UE se rassure que nous irons aux élections, il ne leur appartenait pas de nous juger dans ce sens, surtout que nous y allons de manière inéluctable, qui de cette union européenne va garder ces sanctions? », s’est interrogé l’avocat.

Tchèques Bukasa/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Spread the love

À la Une

M-BET “YA YO” : Échanger des tickets joués et perdus contre des avantages et des expériences ! 

Published

on

M-BET « YA YO » a vu le jour. Grâce à M-BET, votre passion pour le sport entraîne des bénéfices, des récompenses et des expériences exceptionnelles.

Ce vendredi 12 avril 2024, la nouvelle campagne « YA YO » du pari des gagnants débute et vous offre de nombreux cadeaux.

Les avantages et les expériences exclusives sont accessibles à tous les joueurs inscrits sur la plateforme M-BET et ayant un compte actif (le joueur doit avoir joué des tickets au cours du
mois en cours). Les clients recevront des « J’aime » M-BET pour chaque ticket joué et perdu dans les paris sportifs, qu’ils pourront accumuler et échanger contre des avantages et des
expériences.

Les clients seront informés chaque mois des points accumulés par WhatsApp ou Instagram, au cas où ils souhaiteraient les maintenir ou les échanger contre des avantages et des
expériences disponibles. Ceux-ci seront toujours mentionnés dans nos communications ainsi que sur le site Internet et l’application M-Bet.

Les points obtenus sont valables pendant un trimestre (3 mois), car les nombreux cadeaux seront ajustés mensuellement afin de surprendre les clients et de leur offrir des expériences
différentes et uniques.

Pour des informations complémentaires : www.m-bet.com/cd

Turine NGWALA
Responsable MARKETING


There is no ads to display, Please add some
Spread the love
Continue Reading

Bientôt le magazine CONGO PROFOND dans les kiosques à journaux : Simplicité, Pertinence et Découverte