K-WA Advertising

Connect with us

Actualité

Stade Tata Raphaël : l’inspecteur CAF Emmanuel Kande apporte son expertise aux travaux de réhabilitation

Published

on

Sollicité par le ministre des Sports et Loisirs, Amos Mbayo Kitenge, l’inspecteur CAF congolais, Me Emmanuel Kande, s’est rendu au stade Tata Raphaël ce 20 juillet pour apporter sa touche aux travaux de réhabilitation de ce mythique amphithéâtre. C’est la société Divo de Deo Kasongo qui les dirige depuis l’an 2019.

Fort de son expérience, Emmanuel Kande s’emploie à partager ses connaissances avec les réalisateurs desdits travaux, en insistant surtout sur le respect des normes édictées par la Confédération Africaine de Football (CAF).

Il s’est dit satisfait des travaux déjà accomplis estimés à 65%.

“… C’est très encourageant. C’est vrai qu’à l’œil nu, on ne peut pas encore percevoir qu’il y a des travaux en cours. Mais nous, en tant expert, j’ai vu les aménagements au niveau de la structure du stade, puisque c’est la sécurité des supporters qui compte avant tout. Je suis très satisfait surtout après le renforcement de la structure du stade, les séparations également au niveau du tribune. Je m’engage à rester en contact avec l’équipe pour pouvoir apporter notre expertise et, ensemble, veiller à ce que les normes de la CAF soient respectées avant de solliciter la réouverture au niveau de la CAF”, explique Me Kande qui a fait savoir être toujours au service de sa patrie, malgré sa qualité d’inspecteur des stades de la CAF.

Des infrastructures dignes de la RDC

Les infrastructures dignes ont toujours été un souhait pour lui et les sportifs avertis :

“J’ai été approché par le ministre des Sports qui m’a dépêché sur ce chantier pour voir les travaux. En tant qu’inspecteur des stades de la CAF, je ne peux être qu’au service de ma patrie. Nous plaidons depuis longtemps que ce pays puisse avoir des infrastructures dignes. Nous avons deux étoiles sur notre maillots, mais nous n’avons pas des stades qui nous valent notre niveau sur le continental. C’est avec empressement, beaucoup de passion que je suis venu rencontrer les entrepreneurs qui réalisent les travaux du stade Tata Raphaël”, a-t-il fait savoir à la presse.

Notons que ces travaux de réhabilitation de ce stade mythique sont exécutés grâce à un partenariat public-privé, initiative de Deo Kasongo, patron du Groupe Divo, et pourront se terminer au plus tard au mois de décembre 2020, ont rassuré les exécutants. Les travaux consistent à réhabiliter toutes les couches de ce stade mythique, en commençant par la pelouse aux vestiaires en passant par les gradins et autres.

Jolga Luvundisakio/CONGOPROFOND.NET

À la Une

RDC : Déjà en ordre de bataille, le MCU Civuila Ilunga pose une condition pour soutenir Fatshi en 2023 !

Published

on

Ouverts le samedi 14 mai, les États-généraux du Mouvement des Congolais Unis (MCU) se poursuivent ce lundi 16 mai 2022 à Kinshasa. Y prennent part, les cadres inter-federeaux, fédéraux et nationaux de cette formation politique membre de l’Union Sacrée.

À l’ouverture de ces assises Jean-Paul Civuila Ilunga a invité les participants de son parti à abattre un travail de fond, en mettant un accent particulier sur les élections générales prévues en 2023. Pour le numéro 1 du MCU, ces assises seront porteuses d’une vision claire sur le processus électoral de 2023 et annonceront un programme ambitieux de ce parti pour les élections à venir.

S’agissant du candidat à la présidence de 2023, Jean-Paul Civuila pose une condition pour soutenir l’actuel président de la République Démocratique du Congo, Félix Antoine Tshisekedi, à l’élection présidentielle de 2023. Pour lui, le MCU soutiendra la candidature de Félix Antoine Tshisekedi à la seule condition qu’il soit ” Indépendant”. ” S’il est candidat de l’UDPS, le MCU présentera son propre candidat !”, a-t-il souligné.

Concernant l’actualité politique nationale, le patron du MCU est revenu sur le bilan du premier ministre SAMA LUKONDE. Tout en le jugeant négatif, il a demandé haut et fort sa démission et celle de son gouvernement.

Fidèle à son cheval de bataille, Jean-Paul Civuila a réiteré son appel au président Tshisekedi, lui demandant de se débarrasser de ses amis dans son entourage. ” Je voudrais revenir sur une situation avant de passer à un autre point. Ce pays ne peut être dirigé, si le président ne nous écoute pas. Nous avons parlé du Premier ministre, nous avons parlé de l’entourage du président…”, souligne-t-il.

A travers ces États généraux, convient-il de souligner, le MCU se met en ordre de bataille et démontre sa détermination de participer aux élections 2023 avec sérénité pour une victoire.

Notons que ces assises prendront fin ce mardi 17 mai à Kinshasa.

Joseph Malaba/CONGOPROFOND.NET

Continue Reading

K-WA Advertising