Connect with us

À la Une

Stade des Martyrs : 4,5 millions USD pour sa réhabilitation, Amos Mbayo a inspecté les travaux

Published

on

Face à la persistance des rumeurs sur le piétinement des travaux de réhabilitation du stade des Martyrs, le ministre des Sports et Loisirs, Amos Mbayo, a fait, ce jeudi 23 avril, une descente d’inspection sur le site.

Dans le lot de constats: l’entreprise Grafic 2000 qui execute ces travaux a commencé par la modernisation des vestiaires, dont le coût est évalué à 350.000 $, alors que les travaux vont durer 2 mois.

Concernant les autres tâches, entre autres, la pose de la pelouse hydrique, la réhabilitation des sièges et de la clôture, Amos Mbayo fait savoir que le coût global est de près de 4 millions USD, balayant ainsi les rumeurs de 13 millions USD.

« Au départ on attendait que les matchs de la Linafoot puissent terminer. Maintenant, ils ont profité de cette trêve pour commencer les travaux. Le problème est qu’ils ont commandé des matériels en Europe et en Asie, mais avec le confinement, il faudra donner du temps. Nous devons quand même faire une note à la CAF pour nous donner un autre délai. Le coût est évalué à 4 millions et demi, les gens parlent de 13 millions USD. Nous allons les trouver où avec cette pandémie? Il faut être conscient de cette maladie… »

Rappelons-le, le stade des Martyrs est sous menace de fermeture de la Confédération africaine de football ( CAF), car ne répondant pas aux normes internationales.
L’inspecteur CAF congolais, Emmanuel Kande, avait alerté les autorités politico-sportives les invitants à porter secour à ce temple du football.

Le premier ministre, saisi de ce dossier par le ministre des Sports, avait lui-même fait la descente sur terrain avant de donner l’aval de sortie de fonds pour la réhabilitation de ce stade.

Jolga Luvundisakio/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

À la Une

Le Salon des Médias et du Business ouvert ce jeudi à Kinshasa 

Published

on

C’est sur le thème: « Les médias, un atout pour la croissance des entreprises en RDC » que le Salon des Médias et du Business s’est ouvert ce jeudi 26 au 27 janvier 2023 à l’hôtel Fleuve Congo.

Événement incontournable de la scène des médias, le Salon des Médias et du Business est l’unique salon en RDC qui rassemble toute la presse et les opérateurs économiques pour discuter des possibilités d’une relation gagnant-gagnant.

Ce salon est organisé par l’Association des médias en ligne (MILRDC) en collaboration avec la Fédération des Entreprises du Congo (FEC), avec l’appui technique d’Internews sur financement de l’Union Européenne dans le cadre du projet Medias Indépendants et Innovants (Medias 2I).

Prennent part à cette rencontre, environ une centaine de journalistes, communicateurs et chefs d’entreprises.

L’objectif visé par les organisateurs est double : « d’abord évaluer les avancées de l’écosystème médiatique et son impact éventuel sur la croissance des entreprises du pays et ensuite initier un espace d’échange sur diverses thématiques en vue d’améliorer la relation entre le secteur privé et les médias », a déclaré Noémie Kilembe, directrice adjointe d’Internews.

Durant les deux jours du Salon, les participants prendront part aux echanges à travers quatre panels. Les deux premiers prévus ce jeudi ont tablé sur « la réglementation de la publicité en RDC et son impact sur les revenus des médias »; et aussi « les médias face aux régies publicitaires et GAFAS ».

Pour ce vendredi, le premier panel traitera de la diversification des services et des offres des médias, alors que le deuxième planchera sur la gouvernance et la gestion des médias en tant qu’entreprise.

Ce Salon, convient-il de rappeler, rentre dans le cadre du projet M2I débuté en janvier 2020 et qui s’achève à la fin du mois de janvier 2023.

Déborah Kabuya/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Continue Reading

K-WA Advertising