Connect with us

Actualité

Sécurité : boutiques et taxi-motos, nouvelles sources de financement des ADF !

Published

on

 

Un des groupes armés les plus puissants de l’Est de la RDC, principalement à Beni (Nord-Kivu) et une partie de l’Ituri, la rébellion d’ADF diversifie aujourd’hui ses sources d’autofinancement.

Si les pillages des biens de la population dans plusieurs bourgades constituent l’une des principales sources de financement, le commerce et le transport en commun sont à ajouter désormais parmi leurs activités. Ainsi, les ADF ont même ouvert des maisons de commerce dans plusieurs villes dont Butembo et lancé des mototaxis pour améliorer leur approvisionnement en monnaie verte. Cette révélation a été faite par le maire de la ville de Butembo, ce vendredi 25 septembre à la population.

Au cours d’un échange de sensibilisation sur l’etat de siège, le commissaire supérieur principal, Mowa Baeki Teli, a lui aussi déclaré: “…Selon les informations à notre possession, certaines boutiques qui naissent dans ces coins périphériques de la ville de Butembo appartiennent aux ADF. Et aussi certaines mototaxis”.

D’autres sources par contre indiquent que l’exploitation illégale des ressources naturelles de l’est de la RDC, le pillage sont les activités hautement lucratives de ces rebelles. Conséquences, les habitants sont contraints de fuir leurs milieux d’origines suite à l’activisme des ADF toujours à la recherche des capitaux nécessaires pour accompagner leurs actions dans l’est de la RDC.

Malgré la détermination du gouvernement congolais de rétablir la paix et la sécurité, les populations civiles sont toujours victimes des exactions commises par cette rébellion venue de l’Ouganda. D’après les rapports des organisations de défense des droits de l’homme et le rapport des experts du baromètre sécuritaire du Kivu(KST), plus de 1, 219 civils ont été tués en 2020, dans les attaques attribuées aux ADF en territoire de Beni et plus d’une centaine depuis l’instauration de l’Etat de siège en mai dernier dans les provinces de l’Ituri et Nord Kivu.

Signalons que plusieurs agglomérations de ces deux provinces sont devenues désertes suite aux multiples massacres orchestrés par les présumés ADF depuis plus de six ans. Depuis 2014, plus de 5000 personnes ont été sauvagement tuées par ces rebelles, des milliers de déplacés enregistrés et des biens des valeurs pillés par les forces démocratiques alliés ADF

Nehemy Mbusa/ congoprofond.net


There is no ads to display, Please add some

À la Une

Éliminatoires Mondial Basket : Après sa double victoire sur Kenya et Sénégal, la RDC affronte ce dimanche l’Égypte 

Published

on

Comme lors de la deuxième fenêtre, les Léopards de la RDC ont réédité l’exploit ce samedi 2 juillet en Égypte face aux Sénégalais (72-60), dans un match comptant pour la deuxième journée de la troisième fenêtre des éliminatoires de la Coupe du Monde 2023.

Après avoir gagné leur premier match par forfait contre le Kenya et validé son ticket pour la fenêtre suivante, la RDC aligne donc une deuxième victoire dans cette troisième fenêtre. Elle va croiser l’Égypte, ce dimanche 03 juillet, pour la dernière journée. Une victoire face à l’Egypte fera énormément du bien à la RDC avant la dernière fenêtre car les points des trois premières fenêtres seront reconduits à la dernière.

Pour ce match face au Sénégal, la RDC a maitrisé le premier et le troisième quart-temps. Les hommes du technicien Thomas Drouot ont cédé lors du deuxième quart-temps et ont lutté lors du dernier quart-temps, soit (17-11,10-14, 22-11, 23-24)

Côté statistiques, les Sénégalais ont dominé les Léopards en lancers-francs soit 81% sur 17%. Les Léopards étaient supérieur dans les tirs de 2 points, soit 61% sur 53% côtés Sénégalais. Le Sénégal a gagné 33 rebonds contre 28 pour la RDC, etc.

Au classement l’Égypte et la RDC avec le même nombre des points sont classés premier et deuxième avec chacun 9 points.

Il faut noter que les trois meilleures équipes des Groupes A, B, C et D se qualifieront pour le second tour des Éliminatoires Zone Afrique (Groupes E et F), qui se déroulera lui en août 2022. Les deux meilleures de chacun de deux groupes et la meilleure troisième obtiendront les cinq billets pour aller représenter l’Afrique au tournoi mondial de 2023, coorganisé par l’Indonésie, le Japon et les Philippines.

Jolga Luvundisakio/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Continue Reading

K-WA Advertising