Connect with us

À la Une

RDC/ Yumbi, Beni et Butembo : tous les résultats des législatives et provinciales 2019 (CENI)

Published

on

 

La Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI) a procédé le mardi 9 avril 2019 à la publication des résultats provisoires des élections législatives nationales et provinciales dans les circonscriptions de Beni/ Territoire (Nord-Kivu), Beni-ville (Nord-Kivu), Butembo-ville (Nord-Kivu) et Yumbi (Mai-Ndombe).

15 élus nationaux et 15 provinciaux font donc provisoirement leur entrée dans l’hémicycle, en attendant les recours en contestation des certains candidats déçus devant les cours et tribunaux. D’ores et déjà, il convient de retenir que le PPRD a remporté les 2 sièges (national et provincial) de Yumbi. L’UNC n’a obtenu qu’un siège à Butembo. Le G7 a pris 2 sièges à Beni. L’AMK s’en est tirée avec 4 sièges, dont 2 à Beni, 2 à Butembo. La plate-forme MS a arraché 4 sièges, dont 2 Beni et 2 à Butembo. La plate-forme AR a gagné 7 sièges, dont 4 à Beni, 3 à Butembo.

Par ailleurs, au terme de la publication, il faut retenir que les 8 sièges de la circonscription électorale de Beni, pour les élections législatives nationales, ont été raflés par Nzanzu Kasivita Carly (AABC), Kambale Mathe Mathieu (G7), Stive Ndambire Makuha (AAD), Kambale Musemo Daniel (AMK), Muhindo Mulemberi Yaghumawa(AR), Kasereka Vayikehya Jules (AA), Baliesina Kandukima Albert (ADRP) et Kasereka Mangwengwe Jadot (ATIC).

Les 4 sièges de Butembo-ville sont revenus à Mbindule Mitono Crispin(UNC), Muhindo Nzangi Butondo (MS), Katembo Mbusa Tembos Yothama(AMK) et Paluku Kamavu Eric(AR). Kasereka Wathevwa Kizembo (AAD) et Kiro Tsongo Grégoire (AR) ont remporté les 2 sièges de Beni-ville. On signale que le patriarche a été élu dans la circonscription de Butembo /ville. Mbanga Manzimi Sébastien Randolph(PPRD) a pris le seul siège de la circonscription électorale de Yumbi.

Par contre, pour les législatives provinciales, les 8 sièges de la circonscription électorale de Beni ont raflé par Paluku Kitakya Anselme (AABC), Paluku Ngahangondi Jean-Paul (FEDEC), Saidi Balikwisha Emil (G7), Kasereka Kavuti wa Kitenge Lwanzo (AA), Komwe Lungu Mwanga Silvano (ADRP), Kakule Ngwali Bertrandus(PSL) et Muhindo Magezi Celse(AR). Les 4 sièges de Butembo-ville ont été pris par Paluku Kamavu Eric (AR), Pay Pay Wa Syakassighe Pierre (AR) et Mbusa Nzanzu Matofali Promesse(MS).

Quant aux 2 sièges de la circonscription électorale de Beni-ville, ils ont été gagnés par Mufunza Bayengo Ghislain(AR) et Lukumbuka Kyambi Désiré (FEDEC). L’unique siège de la circonscription de Yumbi est revenu à Nimba Mpele (SPC).

Il convient de noter, enfin, aucune femme n’a été enregistrée vainqueur et en termes de taux de participation, c’est la circonscription électorale de Yumbi, dans la province de Mai-Ndombe, qui est arrivée en tête avec 79, 81%.

D.B./CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

À la Une

Or: Remplacements des réserves et nouvelles opportunités pour sécuriser le programme de KIBALI étalé sur plus de 10 ans

Published

on

La plus grande mine d’or d’Afrique, Kibali, est sur la bonne voie pour le remplacement de ses réserves réduites par l’exploitation en 2022, tandis que de nouvelles opportunités de croissance soutiendront également son plan d’affaires étalé sur plus de 10 ans et son statut de l’un des actifs de niveau 11 de Barrick Gold Corporation.

Le président et président directeur général de Barrick, Mark Bristow, a déclaré à la presse aujourd’hui que le gisement prolifique KCD de Kibali continuait d’offrir de la valeur supplémentaire vu que le forage actuel est axé sur la conversion des ressources en réserves et sur l’exploration des filons qui sont encore ouverts en profondeur. En outre, les cibles de Mengu Hill, Ikanva et Gorumbwa présentent le potentiel nécessaire pour renforcer le portefeuille souterrain de Kibali.

« Kibali est une opération très rentable avec ses trois centrales hydroélectriques de classe mondiale qui couvrent la majeure partie de ses besoins énergétiques. Elles seront suppléées par une nouvelle centrale solaire de 17MW qui, une fois achevée en 2025, fera passer la part des énergies renouvelables dans les sources énergétiques de la mine de 81% à 93%, » a déclaré Bristow.

Les références écologiques de Kibali comprennent également la réduction continue des eaux douces provenant de la rivière Kibali et un programme de reboisement qui, à ce jour, a permis de planter plus de 10,000 arbres. La mine poursuit son programme d’appui à la conservation de la biodiversité au Parc National de la Garamba en RDC, avec la réintroduction des rhinocéros provenant d’Afrique du Sud. Les 16 premiers rhinocéros sont attendus à Garamba d’ici la fin du deuxième trimestre de cette année et seront suivis de 60 autres au cours des trois prochaines années.

Conformément à la politique globale de Barrick consistant à employer et à promouvoir les ressortissants du pays hôte, Arthur Kabila a été nommé premier directeur général congolais de Kibali. Depuis l’année dernière, huit autres postes clés de direction et techniques sont désormais occupés par des Congolais.

 

Tshieke Bukasa/Congoprofond


There is no ads to display, Please add some
Continue Reading

K-WA Advertising