Connect with us

À la Une

RDC: ” Plus de 500 personnes risquent la contamination d’Ebola sur la machine à voter lors du vote”( Joseph Kabila)

Published

on

 

Le président de la République Démocratique du Congo (RDC) a declaré trouver fondée et légale la décision de la Commission électorale nationale indépendante (CENI) sur le report des élections à Beni, Butembo et Yumbi. Dans une interview accordée à BBC, Joseph Kabila a confirmé la tenue des élections le dimanche 30 décembre prochain et indiqué qu’avec l’épidémie d’Ebola, plus de 500 personnes peuvent se contaminer sur la machine à voter lors du vote.

« La CENI a évoqué comme motif de la maladie à virus Ebola et l’insécurité. Je pense que tout le monde sait le situation qui sévit en RDC sur la sécurité et plus particulièrement à Beni où nous perdons de nombreux citoyens, pas seulement des civils, mais aussi des militaires sur la ligne de front contre les ADF. Il ya aussi les soldat des Nations-Unies qui ont perdu la vie».

Pour le chef de l’Etat, il s’agit d’un report des élections et non d’une annulation comme le dit une opinion.

A la question de savoir pourquoi les activités se déroulent bien dans des marchés et des églises, pour prendre cette mesure seulement pour les élections, le président de la République indique qu’à l’élection à venir, on va utiliser la même machine, pour autant d’électeurs et le problème est que s’il ya une ou deux personnes atteintes d’Ebola qui utilise(nt) cette machine, même 500 autres peuvent être contaminée aussi.

« On va chaque fois utiliser la même machine et s’il y a une ou deux personnes qui soufre(nt) d’Ebola et qui utilise(nt) la même machine, les 500 ou plus autres qui suivront risquent d’être contaminées. À l’église il n’y a pas de machine, et c’est ça qui fait la différence. Et par là le gouvernement ou la CENI ne pouvait pas laisser les gens se contaminer», reagit-il sur BBC.

Au sujet du report des élections à ce dimanche 30 décembre, Joseph Kabila a expliqué qu’il ne serait pas normal que les élections se tiennent dans tout le pays, excepté la ville-province de Kinshasa, dont le principal entrepôt de la Ceni a pris feu avec tout son contenu, notamment des matériels électoraux. Il confirme que les élections auront lieu sans doute le 30 décembre et que rien d’autre ne peut empêcher leur tenue.

Delphin Mupanda/CONGOPROFOND.NET