Connect with us

À la Une

RDC/Matadi: folles rumeurs sur la hausse du prix du carburant, les taximen en grève

Published

on

 

La colère grandissante des automobilistes face aux rumeurs de hausse du prix de carburant à la pompe a provoqué une vague de manifestations dans quelques grandes artères de la ville de Matadi au Kongo central.

Aucune information officielle, tôt le matin, n’a été donnée à cette augmentation de prix. Cependant, des vives réactions étaient visibles dans plusieurs coins de la ville où des badauds et jeunes ont dressé des barricades, brûlant des pneus au pont « Pete Pete » vers Kiamvu, à la place « 24 novembre », au Rond « Mikondo » et au rond point « Londe ».

« Normalement nous savons tous que le prix de l’essence est de 1$. Malheureusement, c’est monté jusqu’à 2200 Fc ! Comment allons-nous travailler ? Et avec quel versement à la fin de la journée ? Si nous cherchons à réclamer nos droits, il y a intervention de la police… », a fait savoir un chauffeur abordé par CONGOPROFOND.NET.

Signalons que dans la journée, les forces de l’ordre ont dispersé ces manifestants qui avaient barricadé la route ne laissant qu’une libre circulation aux motards. Ces derniers, convient-il de souligner, n’ont pas voulu de cette grève.

Cependant, une petite descente de CONGOPROFOND.NET nous a permis de constater qu’il n’y a aucune augmentation de prix dans les stations services.

A en croire le président de l’ACCO (Association des Chauffeurs Congolais ) de Matadi, le prix a augmenté chez les Kadaffi. Pour lui, le carburant vendu dans les stations services est trop cher.  » Les chauffeurs se sont réfugiés chez les Kadaffi. Subitement, les Kadaffi aussi ont augmenté le prix. D’où les mouvements de protestation ».

Baby Mosha/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

À la Une

Le Salon des Médias et du Business ouvert ce jeudi à Kinshasa 

Published

on

C’est sur le thème: « Les médias, un atout pour la croissance des entreprises en RDC » que le Salon des Médias et du Business s’est ouvert ce jeudi 26 au 27 janvier 2023 à l’hôtel Fleuve Congo.

Événement incontournable de la scène des médias, le Salon des Médias et du Business est l’unique salon en RDC qui rassemble toute la presse et les opérateurs économiques pour discuter des possibilités d’une relation gagnant-gagnant.

Ce salon est organisé par l’Association des médias en ligne (MILRDC) en collaboration avec la Fédération des Entreprises du Congo (FEC), avec l’appui technique d’Internews sur financement de l’Union Européenne dans le cadre du projet Medias Indépendants et Innovants (Medias 2I).

Prennent part à cette rencontre, environ une centaine de journalistes, communicateurs et chefs d’entreprises.

L’objectif visé par les organisateurs est double : « d’abord évaluer les avancées de l’écosystème médiatique et son impact éventuel sur la croissance des entreprises du pays et ensuite initier un espace d’échange sur diverses thématiques en vue d’améliorer la relation entre le secteur privé et les médias », a déclaré Noémie Kilembe, directrice adjointe d’Internews.

Durant les deux jours du Salon, les participants prendront part aux echanges à travers quatre panels. Les deux premiers prévus ce jeudi ont tablé sur « la réglementation de la publicité en RDC et son impact sur les revenus des médias »; et aussi « les médias face aux régies publicitaires et GAFAS ».

Pour ce vendredi, le premier panel traitera de la diversification des services et des offres des médias, alors que le deuxième planchera sur la gouvernance et la gestion des médias en tant qu’entreprise.

Ce Salon, convient-il de rappeler, rentre dans le cadre du projet M2I débuté en janvier 2020 et qui s’achève à la fin du mois de janvier 2023.

Déborah Kabuya/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Continue Reading

K-WA Advertising