Warning: Use of undefined constant REQUEST_URI - assumed 'REQUEST_URI' (this will throw an Error in a future version of PHP) in /home/clients/5af2cc74863d937a58cc1a98cbbf1dc0/cp/wp-content/themes/evonews/functions.php on line 73
RDC: le projet d'informatisation des régies financières déjà sur la table de José Sele — Congo Profond
Now Reading:
RDC: le projet d’informatisation des régies financières déjà sur la table de José Sele
Full Article 3 minutes read

RDC: le projet d’informatisation des régies financières déjà sur la table de José Sele

Ce mercredi 11 septembre, le ministre des Finances José Sele Yalaghuli a échangé avec l’administration de son ministère. Une rencontre de prise de contact mais aussi de création d’une base de concertation entre les trois régies financières (DGI,DGRAD et DGDA), la Banque centrale du Congo et la direction du trésor public pour garantir une meilleure traçabilité des recettes publiques.

“Aujourd’hui, nous avons beaucoup de recettes, en termes de droits émis, qui ne sont pas suffisamment mobilisées. Ça constitue une priorité à très court terme pour accroître les recettes”, a-t-il fait savoir.

C’est ainsi qu’il a laissé entendre: “Nous sommes en train de voir comment lancer très rapidement le projet d’informatisation des trois régies financières pour permettre de les digitaliser”.

Par ailleurs, a-t-il précisé, cette rencontre lui a permis de décliner également une nouvelle approche de travail afin de prendre des actions correctives urgentes à intégrer dans un chronogramme et assurer l’accompagnement du gouvernement à travers le ministère des Finances.

Rappelons-le, le samedi 07 septembre dernier, Henry Yav Mulang a procédé à la remise et reprise avec son successeur José Sele Yalaghuli qui était, avant cette nomination, directeur général de la Direction générale des Impôts (DGI).

Prennant la parole au cours de cette brève cérémonie, Henri Yav avait rassuré que “le Trésor public est, d’une manière générale, sous contrôle malgré certaines dépenses enregistrées depuis la transition politique au pays”.

“D’une part, à la fin du mois d’août de l’année en cours, malgré la pression exercée sur les dépenses liées d’une part à l’installation des nouveaux animateurs issus des élections du 30 décembre 2018, au financement des investissements dans les infrastructures et les secteurs sociaux, d’autre part aux dépenses liées à la couverture des besoins de nos forces armées engagées dans la lutte contre les groupes armés, la trésorerie de l’État est d’une manière générale sous contrôle”, a-t-il précisé.

De son côté, le nouveau ministre des Finances, José Sélé Yalaghuli, a promis de nouvelles réformes.

Il a explicité que “ces réformes ont pour objectif de faire des finances publiques un levier du développement de la RDC”. S’adressant à son prédécesseur, Sele Yalaghuli a également promis de consolider ce que Henri Yav Mulang a fait et d’engager, également, ” de nouvelles réformes dans les domaines législatifs, structurels et opérationnels pour faire effectivement des finances publiques un instrument de développement sur base duquel la République doit compter”.

MUAMBA CLÉMENT/CONGOPROFOND.NET

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

code

Input your search keywords and press Enter.
%d blogueurs aiment cette page :