Connect with us

À la Une

RDC : le “Mouvement Debout Congolais” exige la démission des juges de la Cour constitutionnelle

Published

on

 

Dans une conférence de presse organisée ce mercredi 10 juillet 2019 dans la salle de conférence “Marini Bodho” de l’église du Centenaire Protestante, dans la commune de Lingwala, le président du parti politique “Mouvement Débout Congolais”(M.DE.C), Jean-Pierre Kanku Mukadi, a exigé la démission de la Cour constitutionnelle. Il estime qu’elle est à la base de l’imbroglio juridico-politique que connait actuellement le pays après les élections ” calamiteuses” du 30 décembre dernier.

Le M.DE.C estime que 7 mois après la date du 24 janvier (passation du pourvoir entre Joseph Kabila et Félix Tshisekedi, NDRL), les contentieux électoraux parlementaires non résolus continuent toujours à faire couler beaucoup d’encre et salive retardant ainsi la mise en place des organes de l’Etat.

MDEC dit que la cour constitutionnelle qui est censée dire le droit et faire respecter le droit est devenue un élément déstabilisateur du bon fonctionnement de l’État, créant ainsi des frustrations au chef de citoyens congolais. Il qualifie également le comportement de ladite cour comme résultant de la médiocrité et d’amateurisme et que cette institution a violé sciemment la loi en rendant les arrêts hors délai légal.

“Monsieur le Président de la Cour constitutionnelle (Benoît Luamba), vous avez menti à la nation, vous avez menti le peuple congolais, vous avez menti le président de la République, vous avez terni l’image de notre pays à la face du monde. Par conséquent, le MDEC en concert avec le peuple congolais réclame tout simplement votre démission”, a enrichi Jean-Pierre Kanku Mukadi.

Au chef de l’Etat, le M.DE.C lui rappelle ce qu’il a promis comme changement. ” Le peuple vous observe et attend les signes d’une nouvelle ère et la fin d’un système de honte basée sur l’impunité, sur la médiocrité et la corruption”, a-t-il martelé.

Il sied de signaler que le Mouvement Debout Congolais est un jeune parti politique, mais qui existait depuis en RDC, Angleterre, USA…sous forme d’une ASBL.

Jean-Pierre Kanku Mukadi est fondateur élu comme président au mois de mai 2019.

Selon le secrétaire national chargé des questions stratégiques, Barthélémy Kalambay Banza, la philosophie de ce mouvement qui soutient l’avènement du de Félix Tshisekedi à la tête du pays, est que depuis que le Congo est devenu indépendant, le peuple travaille toujours pour des individus et non pour le pays. C’est pourquoi, ils ont créé ce mouvement pour redresser le front longtemps courbé.

Jolga Luvundisakio/CONGOPROFOND.NET

error:
%d blogueurs aiment cette page :