Dev Solaire

Connect with us

À la Une

RDC : Me Muza plaide pour la dissolution des institutions

Published

on

 

Après la clôture du traitement des dossiers en rectification des erreurs matérielles par la chambre spéciale à la Cour constitutionnelle, les frustrés continuent de dénoncer ces arrêts definitifs jugés non motivés.

S’exprimant à UNIVERSGROUPTV, Me Clément Muza, député national, membre de la plateforme “Lamuka”, invalidé alors que s’estimant meilleur élu de l’opposition dans la circonscription électorale de la Tshangu, fustige le fait qu’il soit remplacé par un candidat ayant obtenu trente fois moins que lui le nombre de voix.

“C’est honteux qu’un élu qui a 6652 voix soit invalidé au profit de celui qui n’a eu que 272 voix”, a-t-il dit.

Conséquence : Me Muza en appelle à la dissolution des assemblées qui, selon lui, ne sont aujourd’hui que des ” institutions illégitimes n’exprimant pas la volonté du peuple lors des scrutins”.

A l’en croire, c’est la seule clé pour arriver réellement au changement voulu par les Congolais.

A l’exemple d’Étienne Tshisekedi qui a combattu trente sept ans durant pour obtenir la vraie Démocratie en RDC, Me Muza a fait savoir qu’il est un combattant et il continue la lutte afin que la justice congolaise devienne un jour une véritable justice où un pousse-pousseur peut remporter un procès au détriment d’un riche parce qu’il a réellement raison.

Clément Muamba/CONGOPROFOND.NET

error:
%d blogueurs aiment cette page :