Connect with us

Actualité

RDC : le “Libanda” de retour, Nestor Ekanga désigné président de la fédération

Published

on

Suspendue pour trois ans à l’époque du défunt ministre des Sports, Banza Mukalayi Sungu, la Fédération Congolaise de Kabubu et affinitaires, autrement appelée “Lutte Africaine”, mieux connue à Kinshasa sous le nom de “Libanda”, refait surface. Un nouveau comité est même déjà à l’oeuvre pour relancer cette discipline disparue pendant plusieurs années des radars de la République démocratique du Congo.

Au cours d’une cérémonie d’investiture organisée ce samedi 28 novembre au salon présidentiel du stade des Martyrs, Nestor Elonga Osongo désigné président depuis le 14 novembre courant, au cours d’une réunion extraordinaire de la Fédération, a été installé avec son comité. Témoin de l’événement: le responsable de la Direction des actions physiques et sportives, M.Kitoko, également représentant du secrétariat général aux Sports.

Notons que cette discipline a été suspendue en 2013, en marge des Jeux de la francophonie à Nice (France), car le président de la Fédération ainsi que plusieurs athlètes avaient disparu dans la nature.

Aujourd’hui, c’est son secrétaire général qui s’est battu bec et ongles pour obtenir la levée de cette suspension.

Pour mémoire, la Lutte traditionnelle (Libanda) est un sport de combat où deux hommes se prennent corps à corps et cherchent à se terrasser, selon les conditions préétablies.

Très peu connue et peu pratiquée, la lutte traditionnelle congolaise, communément appelée « Sport de nos ancêtres», est différemment appelée dans chacune des provinces de notre pays (LIBANDA en Équateur, BINKINDU au Kong central, KABOBO en province orientale, KIPURA, etc.)

Elle est pratiquée dans un cercle dont le but est de mettre au sol l’adversaire en utilisant la totalité du corps. Cette lutte permettait jadis de mesurer l’adresse de ses guerriers tout en se divertissant. Elle s’exécute au rythme des percussions et s’accompagne des chants de bravoure et de danses.

Jolga Luvundisakio/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some

À la Une

Éliminatoires Mondial Basket : Après sa double victoire sur Kenya et Sénégal, la RDC affronte ce dimanche l’Égypte 

Published

on

Comme lors de la deuxième fenêtre, les Léopards de la RDC ont réédité l’exploit ce samedi 2 juillet en Égypte face aux Sénégalais (72-60), dans un match comptant pour la deuxième journée de la troisième fenêtre des éliminatoires de la Coupe du Monde 2023.

Après avoir gagné leur premier match par forfait contre le Kenya et validé son ticket pour la fenêtre suivante, la RDC aligne donc une deuxième victoire dans cette troisième fenêtre. Elle va croiser l’Égypte, ce dimanche 03 juillet, pour la dernière journée. Une victoire face à l’Egypte fera énormément du bien à la RDC avant la dernière fenêtre car les points des trois premières fenêtres seront reconduits à la dernière.

Pour ce match face au Sénégal, la RDC a maitrisé le premier et le troisième quart-temps. Les hommes du technicien Thomas Drouot ont cédé lors du deuxième quart-temps et ont lutté lors du dernier quart-temps, soit (17-11,10-14, 22-11, 23-24)

Côté statistiques, les Sénégalais ont dominé les Léopards en lancers-francs soit 81% sur 17%. Les Léopards étaient supérieur dans les tirs de 2 points, soit 61% sur 53% côtés Sénégalais. Le Sénégal a gagné 33 rebonds contre 28 pour la RDC, etc.

Au classement l’Égypte et la RDC avec le même nombre des points sont classés premier et deuxième avec chacun 9 points.

Il faut noter que les trois meilleures équipes des Groupes A, B, C et D se qualifieront pour le second tour des Éliminatoires Zone Afrique (Groupes E et F), qui se déroulera lui en août 2022. Les deux meilleures de chacun de deux groupes et la meilleure troisième obtiendront les cinq billets pour aller représenter l’Afrique au tournoi mondial de 2023, coorganisé par l’Indonésie, le Japon et les Philippines.

Jolga Luvundisakio/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Continue Reading

K-WA Advertising