Connect with us

À la Une

RDC: La CENCO et L’ECC lancent une pétition pour exiger la tenue des élections locales

Published

on

Au cours d’une conférence de presse tenue ce mardi 28 mai, la Conférence épiscopale nationale du Congo (Cenco) et l’Eglise du christ au Congo (ECC) ont initié la pétition à faire signer pour exiger de la CENI et du gouvernement de la République démocratique du Congo l’organisation des élections locales qui vont mettre fin au système de nominations des dirigeants des entités décentralisées.

À en croire ces confessions religieuses, ce système de nomination est à la base du népotisme, du clientélisme et de la corruption qui est contraire à la Constitution de la République, mais aussi et surtout prive des citoyens des services auxquels ils ont droit et pour lesquels ils paient des taxes et impôts.

« Nous invitons toute la population congolaise ainsi que les hommes et les femmes de bonne volonté, préoccupés par le développement de nos entités décentralisées, à signer la pétition qui leur sera présentée par les animateurs de proximité dans les quartiers, les paroisses, les écoles, les marchés, pour exiger l’organisation de ces élections avant la fin de l’année 2019 », ont-elles déclaré.

Le lancement de cette pétition, ont-elles ajouté, est un acte légal, parce que prévu par la Constitution de la République démocratique du Congo et légitime parce qu’elle est une expression de la volonté d’un peuple qui, non seulement aspire à vivre la démocratie à la base lui confisquée par ses dirigeants nationaux et provinciaux, mais aussi veut impulser le développement dont il sera acteur et bénéficiaire.

L’ECC et la CENCO regrettent malgré qu’elles soient prévues par la Constitution, ces élections n’ont jamais été organisées depuis 2006 et risquent de ne pas l’être.

« Les élections locales sont le fondement de l’exercice de la démocratie à la base et de la décentralisation consacrée par la Constitution de la République démocratique du Congo », ont souligné le pasteur Éric Nsenga, SG de l’ECC et Abbé Donatien Nshole, SG de la CENCO.

Rappelons-le, le calendrier électoral publié par la CENI prévoyait la convocation de l’électorat le 18 mars 2019.

MUAKAMU/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
2 Comments

2 Comments

  1. Pingback: Congoprofond.net : « RDC : La CENCO et l’ECC lancent une pétition pour exiger la tenue des élections locales » | Congo Actuel

  2. Pingback: Congoprofond.net : « RDC : La CENCO et l’ECC lancent une pétition pour exiger la tenue des élections locales » – Radio Okapi

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

À la Une

Le Salon des Médias et du Business ouvert ce jeudi à Kinshasa 

Published

on

C’est sur le thème: « Les médias, un atout pour la croissance des entreprises en RDC » que le Salon des Médias et du Business s’est ouvert ce jeudi 26 au 27 janvier 2023 à l’hôtel Fleuve Congo.

Événement incontournable de la scène des médias, le Salon des Médias et du Business est l’unique salon en RDC qui rassemble toute la presse et les opérateurs économiques pour discuter des possibilités d’une relation gagnant-gagnant.

Ce salon est organisé par l’Association des médias en ligne (MILRDC) en collaboration avec la Fédération des Entreprises du Congo (FEC), avec l’appui technique d’Internews sur financement de l’Union Européenne dans le cadre du projet Medias Indépendants et Innovants (Medias 2I).

Prennent part à cette rencontre, environ une centaine de journalistes, communicateurs et chefs d’entreprises.

L’objectif visé par les organisateurs est double : « d’abord évaluer les avancées de l’écosystème médiatique et son impact éventuel sur la croissance des entreprises du pays et ensuite initier un espace d’échange sur diverses thématiques en vue d’améliorer la relation entre le secteur privé et les médias », a déclaré Noémie Kilembe, directrice adjointe d’Internews.

Durant les deux jours du Salon, les participants prendront part aux echanges à travers quatre panels. Les deux premiers prévus ce jeudi ont tablé sur « la réglementation de la publicité en RDC et son impact sur les revenus des médias »; et aussi « les médias face aux régies publicitaires et GAFAS ».

Pour ce vendredi, le premier panel traitera de la diversification des services et des offres des médias, alors que le deuxième planchera sur la gouvernance et la gestion des médias en tant qu’entreprise.

Ce Salon, convient-il de rappeler, rentre dans le cadre du projet M2I débuté en janvier 2020 et qui s’achève à la fin du mois de janvier 2023.

Déborah Kabuya/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Continue Reading

K-WA Advertising