Connect with us

À la Une

« Kamuina Nsapu » : plus d’une centaine de mineurs, dont une dizaine de filles, dans les rangs de la milice Simon Mbawu Nkanka

Published

on

 

Simon Mbawu Nkanka, le redoutable chef milice qui a été le premier à ouvrir les hostilités contre le pouvoir public sous le label de Kamuena Nsapu à Tshikapa en decembre 2016s, s’est rendu le lundi 26 mai aux autorités locales.

L’homme a été accueilli avec ses hommes de la localité de Kasala à plus ou moins 10 km à l’Est de la ville de Tshikapa par les autorités provinciales.

En signe de l’arrêt des hostilités, Simon Mbawu a remis une arme de guerre neuve au gouverneur Dieudonné Piem Tutokot. Ce dernier a souhaité la bienvenue dans la vie sociale au chef Mbawu avant de lui promettre la prise en charge dans la possibilité de la province.

Il a, par ailleurs, donné mission à Simon Mbawu d’encourager les autres miliciens qui traineraient encore en brousse d’en sortir.

Des structures d’encadrement et de protection des enfants ont constaté, avec regret, la présence, dans les rangs de Mbawu, des mineurs, par centaine, parmi lesquels des jeunes filles dont l’âge varie entre 9 à 15 ans. Toutes détenaient des armes de guerre.

Ce mardi, en début d’après midi, un autre groupe d’hommes de Mbawu a fait son entrée dans la ville. Ils sont reçus à l’État Major des Forces armées pour une identification.

Notons qu’une source sécuritaire a lâché que Mbawu se serait rendu avec plus ou moins 62 hommes. Un chiffre qui n’inspire pas confiance au regard des atrocités commises par ses hommes. Autant, les armes déposées ne reflètent pas l’ampleur des atrocités commises.

Quant aux enfants mineurs, ils sont immédiatement remis aux structures d’encadrement pour être placés dans des centres de transit et d’orientation pour la prise en charge sociopsychologique avant tout regroupement familial.

BATID/ONG, Bureau d’appui technique aux initiatives de développement, est opérationnel, en collaboration avec TPO, pour la récupération des enfants.

Laurent Lukengu/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

À la Une

Le Salon des Médias et du Business ouvert ce jeudi à Kinshasa 

Published

on

C’est sur le thème: « Les médias, un atout pour la croissance des entreprises en RDC » que le Salon des Médias et du Business s’est ouvert ce jeudi 26 au 27 janvier 2023 à l’hôtel Fleuve Congo.

Événement incontournable de la scène des médias, le Salon des Médias et du Business est l’unique salon en RDC qui rassemble toute la presse et les opérateurs économiques pour discuter des possibilités d’une relation gagnant-gagnant.

Ce salon est organisé par l’Association des médias en ligne (MILRDC) en collaboration avec la Fédération des Entreprises du Congo (FEC), avec l’appui technique d’Internews sur financement de l’Union Européenne dans le cadre du projet Medias Indépendants et Innovants (Medias 2I).

Prennent part à cette rencontre, environ une centaine de journalistes, communicateurs et chefs d’entreprises.

L’objectif visé par les organisateurs est double : « d’abord évaluer les avancées de l’écosystème médiatique et son impact éventuel sur la croissance des entreprises du pays et ensuite initier un espace d’échange sur diverses thématiques en vue d’améliorer la relation entre le secteur privé et les médias », a déclaré Noémie Kilembe, directrice adjointe d’Internews.

Durant les deux jours du Salon, les participants prendront part aux echanges à travers quatre panels. Les deux premiers prévus ce jeudi ont tablé sur « la réglementation de la publicité en RDC et son impact sur les revenus des médias »; et aussi « les médias face aux régies publicitaires et GAFAS ».

Pour ce vendredi, le premier panel traitera de la diversification des services et des offres des médias, alors que le deuxième planchera sur la gouvernance et la gestion des médias en tant qu’entreprise.

Ce Salon, convient-il de rappeler, rentre dans le cadre du projet M2I débuté en janvier 2020 et qui s’achève à la fin du mois de janvier 2023.

Déborah Kabuya/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Continue Reading

K-WA Advertising