Connect with us

À la Une

RDC/Kasumbalesa: 5 bandits dans les filets de la PNC et des FARDC

Published

on

Les services des sécurité de la ville de Kasumbalesa dont la Police nationale congolaise( PNC) et les Forces armées de la RDC(FARDC) ont réussi, dans la nuit de mercredi 01 a jeudi 02 janvier 2020 à la cellule Kitoko dans la commune de MUSUMALI, à mettre la main sur 5 bandits de grand chemin.

La présentation de ces hors-la-loi est intervenue ce jeudi 02 janvier devant la presse et le maire de la ville au bureau des services spéciaux de la police. Parmi eux, un récidiviste lourdement armé, plusieurs fois arrêté et relâché à Lubumbashi, selon les témoignages de la population.

Un autre lot présenté est celui des coupeurs de routes opérant sur l’axe KASUMBALESA/ LUBUMBASHI et qui s’adonnent à la tracasserie des commerçants. Parmi eux, on note un élément de la Garde Républicaine.

D’après l’Opj de la police, ce bourreau à été appréhendé avec une moto et plusieurs biens de valeur. Ce sinistre personnage est également cité dans le vol des câbles électriques à Kasumbalesa.

Dans son intervention, André KAPAMPA, Maire de la ville, a salué ce résultat qu’il qualifie de la conséquence de la collaboration de la population et des services de sécurité. Toutefois, il invite ses administrés à plus de vigilance pour qu’en 2020 qu’on parle de “Zéro insécurité” à KASUMBALESA.

Notons que sur ordre du gouvernement provincial, ces 5 bandits seront transférés à Lubumbashi à l’auditorat militaire pour repondre de leurs actes.

 

Joseph Malaba Kasonga/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Spread the love

À la Une

RDC : 53 étiquettes de visa Schengen de l’ambassade d’Espagne disparues à Kinshasa

Published

on

L’ambassade d’Espagne en République Démocratique du Congo a récemment alerté sur la disparition de 53 étiquettes de visas Schengen. Ces étiquettes ont été dérobées du coffre-fort de la chancellerie.

La Direction Générale de Migration (DGM) a été immédiatement informée par l’ambassadrice d’Espagne. En réponse, la DGM a émis une note de service datée du 19 juillet dont une copie est arrivée à la rédaction de LES MÉDIAS.NET, adressée à toutes les compagnies aériennes opérant à l’aéroport international de N’Djili.

Cette note appelle à la mise en place de mesures strictes pour empêcher toute sortie du territoire aux utilisateurs potentiels de ces visas. Les étiquettes concernées portent les numéros de série compris entre 22613857 et 22613910 inclus.

Les autorités insistent sur la vigilance et la coopération des compagnies aériennes pour éviter l’utilisation frauduleuse de ces visas volés.

Petit Ben Bukasa/LESMEDIAS.NET


There is no ads to display, Please add some
Spread the love
Continue Reading

Bientôt le magazine CONGO PROFOND dans les kiosques à journaux : Simplicité, Pertinence et Découverte