Connect with us

À la Une

RDC/Kasaï: renvoyés en congé technique, 80 agents en justice contre le gouverneur de province !

Published

on

 

Agissant en informel la semaine dernière, Fidèle Tshiamua, très proche ami de l’actuel gouverneur du Kasaï, a réuni les chefs des services du gouvernorat de la province du Kasaï pour leur annoncer la décision aussi importante qu’aurait prise le gouverneur de renvoyer en congé technique tous les agents du gouvernorat.

Cette décision verbale attribuée au gouverneur de province par son très proche collaborateur, non seulement viole les principes de l’administration, mais met en difficultés des nombreuses familles.

Réunis ce lundi 17 juin 2019, les agents se demandent de quel droit Fidèle Tshiamua les renvoit en congé technique. ” Nous sommes reconnus par un arrêté du gouverneur de province et aucune personne agissant en informel n’a le droit de nous renvoyer en congé technique. Fidèle Tshiamua ne peut pas se permettre dans la mesure où il n’est ni directeur de cabinet, ni directeur de cabinet adjoint. Il ne représente rien dans un éventuel cabinet du gouverneur Dieudonné PIEM TUTOKOT !”, ont-ils martelé.

Ces agents ont décidé de saisir les instances judiciaires pour une réparation des préjudices. Ils se reconnaissent sur un arrêté du gouverneur alors que Fidèle Tshiamua agit en informel.

Un agent note même que ce comportement frise l’usurpation des fonctions et l’abus du pouvoir. Tous demandent au gouverneur d’ouvrir l’oeil et le bon. Avocat de son état, indiquent-ils, il éviter de plonger dans les pratiques décriées par plus d’une personne.

Déjà un document , une pétition, est entrain d’être signé dans l’objectif de déférer en justice Fidèle Tshiamua pour avoir piétiné l’arrêté du gouverneur par l’excès de zéle.

Laurent Lukengu/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Spread the love

À la Une

FP2030 : Les pays d’Afrique Centrale en réunion stratégique, du 15 au 17 juillet à Kinshasa, pour la promotion de la planification familiale

Published

on

Le Bureau Régional de l’Afrique du Nord, de l’ouest et centrale en collaboration avec le Ministère de la Santé Publique, de l’Hygiène et de la Prévention, et les partenaires, réunissent les délégués constituant la structure des points focaux nationaux du FP2030 de six États d’Afrique centrale à Kinshasa-RDC du 15 au 17 Juillet 2024 pour encourager la planification familiale volontaire et basée sur les droits dans la sous-région à travers le renforcement de la coordination des points focaux.

Cet atelier de trois jours vise à faciliter l’établissement de partenariats efficaces entre les acteurs de la planification familiale en Afrique centrale et à accroître l’accès et l’utilisation d’une contraception moderne volontaire, de qualité et fondée sur les droits pour toutes les personnes qui en ont besoin ou qui le souhaitent dans la région.

L’atelier comprendra des discours d’ouverture, des discussions de groupe et des séances de travail sur un large éventail de sujets liés à la planification familiale, notamment :
– Créer une obligation de rendre compte en renforçant et en établissant les plans d’action nationaux existants.
– Promouvoir l’utilisation de pratiques à fort impact pour la mise en œuvre et l’extension de la planification familiale ; et
– Financer les programmes de planification familiale, y compris la mobilisation des ressources nationales ;
– Comprendre les stratégies de mise en œuvre de la planification familiale dans les situations d’urgence et promouvoir la résilience.
– Aligner les plans d’action nationaux sur les nouveaux piliers d’action de la stratégie pour les adolescents et les jeunes en Afrique centrale.

Les efforts de collaboration de FP2030 et de ses partenaires soulignent l’importance de la planification familiale pour assurer la stabilité et la pérennité de la sous-région.

À propos de FP2030

FP2030 est le seul partenariat mondial centré uniquement sur la planification familiale. “Nous œuvrons pour que chacun, partout, puisse accéder à des contraceptifs volontaires, fondés sur les droits et de qualité, et les utiliser, quels que soient son lieu de résidence, son mode d’identification, son âge ou son statut de partenaire. Cet objectif unique nous permet de rassembler le plus grand nombre possible de partenaires dans toutes les disciplines et tous les secteurs, tout en plaçant la planification familiale au carrefour des programmes mondiaux de santé, de développement et d’égalité des sexes”, précisent ses animateurs.

Dorcas Ntumba/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Spread the love
Continue Reading

Bientôt le magazine CONGO PROFOND dans les kiosques à journaux : Simplicité, Pertinence et Découverte