Now Reading:
RDC/Kasaï central: ravins et érosions menacent d’engloutir Kananga !
Full Article 2 minutes read

RDC/Kasaï central: ravins et érosions menacent d’engloutir Kananga !

La ville de Kananga, chef-lieu de la province du Kasaï-Central, est menacée de disparition à cause de la cinquantaine de ravins qui la guettent. 5 parmi eux menacent, par ailleurs, de couper la nationale numéro 1.

Quant aux têtes d’érosions, elles se dénombrent au delà d’une centaine.

Il convient de souligner que les 5 ravins qui menacent la nationale numéro 1, sont en plein centre ville. ” Un ravin est à ce jour à quelques mètres de la direction de la Région Nord de la SNCC et risque de couper l’avenue Lulua en deux et de séparer les habitants de Kananga II à ceux du centre ville. Un autre ravin gigantesque menace de couper la nationale numéro 1, à la hauteur de l’entrée Tubuluku. Si on y prend garde, le trafic vers Mbuji-Mayi va s’arrêter à la tombée de deux pluies. 3 autres sont à Bena Mande et à Bena Mukangala, menaçant ainsi de stopper le trafic de Kalamba Mbuji “, avait lâché le gouverneur de province il y a quelques jours après une tournée.

Essoufflé et impuissant face à ces terribles adversaires, le gouverneur Denis Kambayi a lancé récemment à
Kananga l’opération de collecte des fonds volontaires pour endiguer, tant soit peu, ce fléau qui ronge le chef-lieu du Kasaï central. Les Centres kasaiens en général et Kanangais, en particulier, ont répondu ce cri de cœur en souscrivant à la hauteur de plus de 3000$ et quelques millions de francs congolais.

Des journalistes, présentateurs des émissions de débat, ont facilité cette opération. Les fonds sont perçus à la Fédération des Entreprises du Congo( FEC) moyennant un reçu.

Avec les fonds perçus, le gouverneur du compte lancer des travaux incessamment. Denis Kambayi a salué l’engouement des Centres kasaiens et les interpelle à se prendre en charge.
” Personne ne viendra le faire à notre place, prenons-nous en charge avec nos maigres moyens.” a-t-il expliqué au cours d’une émission sur une chaine locale.

En une année, rappelons-le, Denis Kambayi a endigué 5 ravins dans différents quartiers de la ville.

Jeff MBUYI/CONGOPROFOND.NET

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

code

Input your search keywords and press Enter.
%d blogueurs aiment cette page :