Connect with us

À la Une

RDC/Kasaï central: ravins et érosions menacent d’engloutir Kananga !

Published

on

La ville de Kananga, chef-lieu de la province du Kasaï-Central, est menacée de disparition à cause de la cinquantaine de ravins qui la guettent. 5 parmi eux menacent, par ailleurs, de couper la nationale numéro 1.

Quant aux têtes d’érosions, elles se dénombrent au delà d’une centaine.

Il convient de souligner que les 5 ravins qui menacent la nationale numéro 1, sont en plein centre ville.  » Un ravin est à ce jour à quelques mètres de la direction de la Région Nord de la SNCC et risque de couper l’avenue Lulua en deux et de séparer les habitants de Kananga II à ceux du centre ville. Un autre ravin gigantesque menace de couper la nationale numéro 1, à la hauteur de l’entrée Tubuluku. Si on y prend garde, le trafic vers Mbuji-Mayi va s’arrêter à la tombée de deux pluies. 3 autres sont à Bena Mande et à Bena Mukangala, menaçant ainsi de stopper le trafic de Kalamba Mbuji « , avait lâché le gouverneur de province il y a quelques jours après une tournée.

Essoufflé et impuissant face à ces terribles adversaires, le gouverneur Denis Kambayi a lancé récemment à
Kananga l’opération de collecte des fonds volontaires pour endiguer, tant soit peu, ce fléau qui ronge le chef-lieu du Kasaï central. Les Centres kasaiens en général et Kanangais, en particulier, ont répondu ce cri de cœur en souscrivant à la hauteur de plus de 3000$ et quelques millions de francs congolais.

Des journalistes, présentateurs des émissions de débat, ont facilité cette opération. Les fonds sont perçus à la Fédération des Entreprises du Congo( FEC) moyennant un reçu.

Avec les fonds perçus, le gouverneur du compte lancer des travaux incessamment. Denis Kambayi a salué l’engouement des Centres kasaiens et les interpelle à se prendre en charge.
 » Personne ne viendra le faire à notre place, prenons-nous en charge avec nos maigres moyens. » a-t-il expliqué au cours d’une émission sur une chaine locale.

En une année, rappelons-le, Denis Kambayi a endigué 5 ravins dans différents quartiers de la ville.

Jeff MBUYI/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

À la Une

Le Salon des Médias et du Business ouvert ce jeudi à Kinshasa 

Published

on

C’est sur le thème: « Les médias, un atout pour la croissance des entreprises en RDC » que le Salon des Médias et du Business s’est ouvert ce jeudi 26 au 27 janvier 2023 à l’hôtel Fleuve Congo.

Événement incontournable de la scène des médias, le Salon des Médias et du Business est l’unique salon en RDC qui rassemble toute la presse et les opérateurs économiques pour discuter des possibilités d’une relation gagnant-gagnant.

Ce salon est organisé par l’Association des médias en ligne (MILRDC) en collaboration avec la Fédération des Entreprises du Congo (FEC), avec l’appui technique d’Internews sur financement de l’Union Européenne dans le cadre du projet Medias Indépendants et Innovants (Medias 2I).

Prennent part à cette rencontre, environ une centaine de journalistes, communicateurs et chefs d’entreprises.

L’objectif visé par les organisateurs est double : « d’abord évaluer les avancées de l’écosystème médiatique et son impact éventuel sur la croissance des entreprises du pays et ensuite initier un espace d’échange sur diverses thématiques en vue d’améliorer la relation entre le secteur privé et les médias », a déclaré Noémie Kilembe, directrice adjointe d’Internews.

Durant les deux jours du Salon, les participants prendront part aux echanges à travers quatre panels. Les deux premiers prévus ce jeudi ont tablé sur « la réglementation de la publicité en RDC et son impact sur les revenus des médias »; et aussi « les médias face aux régies publicitaires et GAFAS ».

Pour ce vendredi, le premier panel traitera de la diversification des services et des offres des médias, alors que le deuxième planchera sur la gouvernance et la gestion des médias en tant qu’entreprise.

Ce Salon, convient-il de rappeler, rentre dans le cadre du projet M2I débuté en janvier 2020 et qui s’achève à la fin du mois de janvier 2023.

Déborah Kabuya/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Continue Reading

K-WA Advertising