Connect with us

À la Une

RDC/Kasaï central: la lutte contre la corruption, cheval de bataille de Patrice Aimé Sessanga

Published

on

Le 2è président de l’histoire de l’Assemblée provinciale du Kasaï central, Patrice Aimé Sessanga va en guerre contre la corruption qui gangrène les Institutions provinciales. Il l’a fait savoir au cours d’une Interview accordée à la presse immédiatement après son élection comme président du bureau définitif de l’organe délibérant du Kasaï central.

 » J’ai choisi de descendre à la base pour sauver ma province détruite à ce jour par ses propres fils qui ont choisi leurs propres intérêts que de faire un travail pour les intérêts des populations qui nous ont élues. Je combattrai la corruption jusqu’à la fin de mon mandat. Cette Institution sera redorée d’une autre image. Je viens apporter mon expertise pour qu’enfin le Kasaï central décolle », a lâché le président de l’Assemblée provinciale du Kasaï central.

L’organe délibérant du Kasaï central connait désormais les membres de son Bureau définitif à l’issue des votes organisés ce lundi 11 Mars 2019 au capitole, siège de cette Institution.

Patrice aimé Sessanga a été élu président avec 23 voix sur 33 dépassant ainsi son challenger Tharcisse Kabatusuila de l’UDPS qui a eu 10 voix seulement. Matthieu NTOLO a été élu comme vice président avec 22 voix , alors que Kalamba MUANZA Joseph s’est fait élire comme rapporteur( 27 voix). Il est suivi par NGALAMULUME Jacques comme rapporteur adjoint élu avec 22 voix . Le poste du questeur revient à NTUMBA Luabala Simon qui a eu 28 voix. Ce Bureau définitif est constitué des différentes obédiences politiques. Il s’agit notamment de AR, FCC, et CACH.

Parmis les 5 membres du Bureau définitif, 3 viennent du FCC. Il s’agit de la vice présidence, du rapporteur adjoint et de la questure. UDPS occupe un poste et AR un autre soit la présidence et le rapporteur.

En terme des circonscriptions , le territoire de DIBAYA reste en tête avec 2 membres, KAZUMBA, Luiza et DEMBA ont chacun 1 membres. Les circonscriptions de Dimbelenge et Kananga n’ont aucun membre dans ce Bureau.

Bien avant ce vote, 3 autres candidats ont désisté. Les uns pour respecter la discipline de leurs partis et les autres pour des raisons des convenances personnelles.

Jeef MBUYI/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

À la Une

Le Salon des Médias et du Business ouvert ce jeudi à Kinshasa 

Published

on

C’est sur le thème: « Les médias, un atout pour la croissance des entreprises en RDC » que le Salon des Médias et du Business s’est ouvert ce jeudi 26 au 27 janvier 2023 à l’hôtel Fleuve Congo.

Événement incontournable de la scène des médias, le Salon des Médias et du Business est l’unique salon en RDC qui rassemble toute la presse et les opérateurs économiques pour discuter des possibilités d’une relation gagnant-gagnant.

Ce salon est organisé par l’Association des médias en ligne (MILRDC) en collaboration avec la Fédération des Entreprises du Congo (FEC), avec l’appui technique d’Internews sur financement de l’Union Européenne dans le cadre du projet Medias Indépendants et Innovants (Medias 2I).

Prennent part à cette rencontre, environ une centaine de journalistes, communicateurs et chefs d’entreprises.

L’objectif visé par les organisateurs est double : « d’abord évaluer les avancées de l’écosystème médiatique et son impact éventuel sur la croissance des entreprises du pays et ensuite initier un espace d’échange sur diverses thématiques en vue d’améliorer la relation entre le secteur privé et les médias », a déclaré Noémie Kilembe, directrice adjointe d’Internews.

Durant les deux jours du Salon, les participants prendront part aux echanges à travers quatre panels. Les deux premiers prévus ce jeudi ont tablé sur « la réglementation de la publicité en RDC et son impact sur les revenus des médias »; et aussi « les médias face aux régies publicitaires et GAFAS ».

Pour ce vendredi, le premier panel traitera de la diversification des services et des offres des médias, alors que le deuxième planchera sur la gouvernance et la gestion des médias en tant qu’entreprise.

Ce Salon, convient-il de rappeler, rentre dans le cadre du projet M2I débuté en janvier 2020 et qui s’achève à la fin du mois de janvier 2023.

Déborah Kabuya/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Continue Reading

K-WA Advertising