Connect with us

À la Une

RDC : interdiction formelle aux généraux et officiers de la PNC de se déplacer sans l’aval du Chef de l’État

Published

on

Interdiction formelle aux généraux et officiers supérieurs de la police nationale congolaise de se déplacer d’une province à une autre sans l’aval préalable du Chef de l’État Félix Antoine Tshisekedi, commandant suprême des FARDC et de la police.

« Je porte à votre connaissance les instructions strictes du Commandant Suprême sur le déplacement des Officiers généraux et Supérieurs de la Police nationale Congolaise. Désormais, aucun officier de ces catégories ne peut quitter une province à une autre sans l’aval préalable du Commandant Suprême et celà à travers une autorisation formellement signée par la maison Militaire du Président De la République », a écrit le Commissaire Général de la PNC Dieudonné Amuli Bahigwa, Chef de la police de la RDC, dans une correspondance adressée aux différents départements de la police dont une copie est parvenue à la rédaction de CONGOPROFOND.NET, ce jeudi 10 décembre 2020.

Le Commissaire général de la PNC Dieudonné Amuli Bahigwa appelle les Commissaires provinciaux de veiller au respect scrupuleux de cette instruction qu’ils diffuseront à leur tour à travers leurs échelons subalternes.

Cependant, c’est le Chef de la Maison Militaire du Chef de l’État, le Général Major Buamunda Ntumba Franck qui a une lourde charge de veiller aux déplacements des officiers et généraux. Une décision saluée par plusieurs observateurs, en ce temps de crise politique où certains politiciens peuvent recourir à l’armée ou à la police pour tenter de bouleverser les institutions légalement établies.

Bien avant, en ses qualités de président de la République et Commandant Suprême des Forces armées et de la Police nationale, le Chef de l’Etat Felix Antoine Tshisekedi Tshilombo a réuni, le mardi 01 décembre 2020 au Palais de la Nation, le Haut Commandement militaire élargi aux commandants des régions militaires pour une causerie morale.

L’état-major Commandement des Forces armées, l’état-major Commandement de la Police nationale, les commandants des zones de défense et leurs états-majors, les regions militaires, les groupes et bases des forces navales et aériennes pour les FARDC ainsi que les inspecteurs divisionnaires provinciaux et les inspecteurs des différents services et structures de la Police nationale étaient présents dans la salle de Congrès du Palais de la Nation.

Pendant près de 4 heures d’échanges, le président de la République s’est adressé devant une centaine d’Officiers généraux et supérieurs dont 70 des FARDC et 64 de la PNC en leur rappelant le serment qu’ils ont prêté de servir sous le drapeau.

Comme en juillet, les Officiers généraux et supérieurs ont adressé un acte d’engagement de renouvellement de loyauté et de fidélité au Chef de l’Etat Felix Antoine Tshisekedi Tshilombo, Commandant Suprême des Forces armées et de la Police nationale.

MUAMBA MULEMBUE CLÉMENT/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some

À la Une

RDC : 20 décembre 2023, élection présidentielle !

Published

on

Ça y est ! Le président de la Commission Électorale Nationale Indépendante ( CENI), Denis Kadima, a, ce samedi 26 novembre, présenté devant la presse et les acteurs politiques, le calendrier global des élections municipales, législatives et présidentielles en République Démocratique du Congo.

L’élection présidentielle est donc fixée pour le mercredi 20 décembre 2023 sur toute l’étendue du territoire national et sera couplée des élections législatives.

Pour les autres élections nous reviendrons avec force détails.

Petit Ben Bukasa/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Continue Reading

K-WA Advertising