Dev Solaire

Connect with us

À la Une

RDC: grossesses précoces et avortements au coeur d’un échange entre l’actrice Ashley Judd et des jeunes kinois

Published

on

C’est le samedi 09 février que l’ambassadrice de bonne volonté du Fonds des Nations Unies pour la population (UNFPA), Ashley Judd, a échangé avec une centaine de jeunes au Centre Mères et Enfants de Bumbu à Kinshasa, sur les risques et les conséquences des grossesses précoces, des avortements et la prévention des IST et VIH. Face à ces jeunes kinois, l’intervention d’Ashley est partie de sa propre expérience.

« Ma grand-mère a eu une grossesse à l’âge de 14 ans. Ma mère aussi a 14 ans. Et même après ces expériences, moi je n’ai pas eu d’éducation sexuelle. J’ai eu des relations sexuelles beaucoup très tôt, très jeune, sans information ni méthode de prévention. J’ai eu la chance parce que je ne suis pas tombée enceinte. J’ai décidé de le partager avec tous les jeunes à travers le monde », a relaté Mme Ashley Judd .

Après lesdits échanges, Judd et sa suite ont rencontré une cinquantaine de filles mères du Centre Marie Bernard, des Sœurs de la Charité, avec l’appui de l’ambassade du Canada et d’autres partenaires. Toutes ont plus ou moins 18 ans.

Elles y reçoivent une éducation en coupe et couture, esthétique, alphabétisation et art culinaire, en vue de leur autonomisation.

Elsyno/CONGOPROFOND.NET

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*

code

%d blogueurs aiment cette page :