Connect with us

À la Une

RDC : Fin des consultations mardi, plusieurs Options sur la table de F. Tshisekedi

Published

on

Lancées depuis le lundi 2 novembre dernier, les consultations présidentielles prennent fin ce mardi 24 novembre 2020 avec l’audience accordée aux derniers inscrits sur la feuille du protocole. D’après le cabinet du Chef de l’État Félix Antoine Tshisekedi qui a annoncé la nouvelle ce lundi 23 novembre 2020, les dernières audiences seront retransmises en direct et en intégralité sur la chaîne nationale RTNC.

Pendant trois semaines donc, le président de la République Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo a personnellement reçu différentes personnalités du monde politique et sociale de Kinshasa et de l’arrière-pays, toutes tendances confondues.

Assisté des membres du secrétariat technique ad hoc, le Chef de l’Etat a échangé avec ses interlocuteurs et reçu différents mémo lui adressés par les uns et les autres.

Lors de ces consultations, a-t-on constaté, plusieurs tendances se sont dégagées. Pour certains hôtes de Félix Antoine Tshisekedi, il faudra encore un dialogue franc avec Joseph Kabila Kabange pour tenter dapplanir les divergences pour la bonne marche de la coalition. La seconde tendance ou proposition faite au cinquième Président de l’histoire de la République démocratique du Congo, la requalification de la majorité à la chambre basse du parlement avec la nomination d’un informateur.

Pour cette catégorie de personnes, certains élus proches de Joseph Kabila Kabange seraient prêts et disposés à accompagner la vision du Chef de l’État Félix Antoine Tshisekedi sans interférences.

À défaut de cette deuxième option, que certains proposent la dissolution de la chambre basse du parlement. Pour eux, au regard de l’article 69 de la constitution qui reconnaît au Président de la République d’être le symbole de l’unité nationale, garant du bon fonctionnement des institutions mais aussi arbitre entre institution, face à la crise persistante au sein de la coalition FCC-CACH, il doit dissoudre l’assemblée nationale.

Après cette étape, le Président de la république va se donner un temps raisonnable pour compiler différentes suggestions qui lui ont été faites avant de prendre des décisions pour la bonne marche du pays pendant les trois ans de son mandat qui restent.

 

 

MUAMBA MULEMBUE CLÉMENT/CONGOPROFOND.NET