mbet

Connect with us

Actualité

RDC-Exetat: Tony Mwaba lance l’édition 2020-2021 à Kenge, 774.871 élèves finalistes attendus

Published

on

 

 

Le ministre de l’Enseignement Primaire Secondaire et Technique (EPST), Tony Mwaba Kazadi, a lancé officiellement ce lundi 30 août 2021, les épreuves de la session ordinaire de l’Examen d’État édition 2020-2021 depuis la ville de Kenge, chef-lieu de la province du Kwango.

“En choisissant de lancer la session ordinaire de l’Examen d’État édition 2021 à Kenge, j’ai tenu à souligner la volonté du gouvernement de la République de partager les réalités sociales du Congo profond”, s’est exprimé Tony Mwaba devant le gouverneur et d’autres autorités scolaires et politiques de la province.

Le ministre de l’EPST a rendu hommage au président de la République Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo qui, d’après lui, dès son avènement à la magistrature suprême a fait de l’éducation le socle de son mandat, en mettant en avant-plan la gratuité de l’enseignement primaire, son cheval de bataille.

“Pour l’heure, la gratuité est en train de se pérenniser au jour le jour, pour se consolider comme une réalité effective, irréversible et non négociable sur toute l’étendue du territoire national”, a-t-il ajouté.

Le ministre Tony Mwaba a aussi remercié le premier ministre Jean-Michel Sama Lukonde qui a autorisé son déplacement dans cette partie du pays pour cette manifestation.

Aux finalistes, Tony Mwaba Kazadi a souligné que ces épreuves n’évaluent pas seulement la classe de 6ème des Humanités, mais l’ensemble des études faites depuis le cycle primaire jusqu’à maintenant.

“Je vous invite dès lors, à mettre à contribution toutes les connaissances et compétences acquises au cours de votre formation afin de réaliser des bons résultats, sans recourir aux pratiques de tricherie”, s’est-il adressé aux finalistes.

Il est à noter que pour cette édition, 774.871 élèves finalistes sont attendus dans 2.456 centres sur l’ensemble du territoire national de la République démocratique du Congo.

Petit Ben Bukasa/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some

À la Une

RDC : Le paradoxe Katumbi sur la guerre du M23 !

Published

on

Réagissant sur les affrontements actuels entre les FARDC et les rebelles du M23, le Président du parti Ensemble pour la République, Moïse Katumbi écrit ceci sur son compte twitter:

“Jamais la guerre n’apporte de solution. Face à la nouvelle épreuve que nous traversons, soyons tous unis. Tout mon soutien va aux #FARDC qui se battent avec courage face aux #M23 ! Le sort des milliers de nos compatriotes en détresse doit être notre toute première préoccupation.”

Un tweet qui a suscité plusieurs réactions en défaveur du candidat à l’élection Présidentielle de 2023.

Plusieurs internautes ont indiqué les incohérences contenues dans ce tweet:

D’un coté, l’ancien Gouverneur du Katanga déplore le fait que la guerre n’apporte pas des solutions. De l’autre, il encourage les FARDC à continuer la guerre contre les M23.

Si la guerre n’apporte pas la solution, Pourquoi continuez à se battre alors?

Et dire que Moïse Katumbi ne cite pas nommément le Rwanda comme soutien aux M23 n’arrange pas les choses pour celui qui vient de se réconcilier avec Joseph Kabila, son ancien ennemi.

Il est aussi un fait que Moïse Katumbi n’a jamais encouragé les consultations de Nairobi qui avaient pour but de rechercher la paix avec les groupes armés opérant à l’Est de notre pays.

À l’heure où tous les Congolais devraient parler d’une même voix pour soutenir ce énième combat contre le Rwanda et ses suppôts, les propos de Moïse Katumbi sonnent comme un aveu d’échec et de découragement…

Ce tweet aurait pu être évité !

Bishop Mfundu/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Continue Reading

K-WA Advertising

K-WA Advertising