Connect with us

À la Une

RDC : ECT prêt à initier des actions d’envergures pour protéger J. Kabila

Published

on

 

Eveil de la conscience pour le travail et le développement (ECT), parti membre du Front commun pour le Congo( FCC), a signé ce samedi 05 octobre 2019 sa rentrée politique.

A cet effet, dans sa déclaration lue à cette occasion, la direction du parti a rappelé aux cadres et militants que le parti politique ECT n’est implanté que sur 50% du territoire national. L’heure est venue, d’après ces dirigeants, de travailler pour implanter le parti dans tous les coins de la République démocratique du Congo, avec comme slogan : “Pas des territoires sans ECT”. Une façon, pour ce parti, de préparer les échéances électorales à venir.

La même déclaration souligne que grâce au leadership du parti, plusieurs actions ont été lancées dont notamment l’acquisition des bureaux abritant les sièges de Kinshasa et Kolwezi, dans la province du Lualaba. Les démarches sont en cours pour la province du Haut-Lomami.

Cependant, ce parti politique renouvelle son soutien au Chef de l’État, le président de la République démocratique du Congo Félix Antoine Tshisekedi et au Premier Ministre Sylvestre Ilunga Ilunkamba et au gouvernement de la République.

Par ailleurs, le parti politique ECT met en garde tous ceux qui s’évertuent à s’attaquer sans vergogne à son autorité morale, le Sénateur à vie Joseph Kabila Kabange à qui il réitère sa loyauté indéfectible.

“L’ECT se réserve le droit d’initier des actions d’envergures visant à protéger l’autorité morale du Front commun pour le Congo”, conclut la déclaration politique.

Cette mise au point intervient au moment où certains acteurs de la société civile appellent à des enquêtes sur les patrimoines de Joseph Kabila Kabange.

MUAMBA CLÉMENT/CONGOPROFOND.NET

%d blogueurs aiment cette page :