Connect with us

À la Une

Mbandaka : les chefs des quartiers reçoivent 10 USD/mois comme frais de fonctionnement

Published

on

Hormis quelques quartiers urbano-ruraux, le reste de la ville de Mbandaka, chef-lieu de la province de l’Equateur, ne dispose d’aucune installation pour travailler. Les chefs des quartiers, pour la plupart, ont érigé leurs bureaux dans leurs domiciles. Au centre-ville, par exemple, le chef de quartier Mambenga occupe un conteneur d’infortune non aéré sur la voie publique à côté du parc des jeunes, non loin de la mairie.

Tous les chefs des quartiers disent ne pas disposer des recettes pour leur auto-prise en charge.

Dans la commune de Wangata, le bourgmestre rétrocède 16.000fc (10 USD) mensuellement aux chefs des quartiers et leurs adjoints de manière irrégulière. Chose qui ne leur permet pas de produire un travail efficace. Quant à certains chefs des quartiers de la commune de Mbandaka, ils affirment bénéficier de 20.000fc de manière irrégulière en terme de rétrocession de la part des bourgmestre. Avec cet argent, ils tentent d’entretenir leurs bureaux toujours inachevés.

Ainsi, ils exigent l’amélioration de leurs conditions de travail pour accompagner les autorités dans la réussite de leurs missions.

Kadhafi Ntikala/CONGOPROFOND.NET (Mbandaka)

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

%d blogueurs aiment cette page :