Connect with us

À la Une

Mbandaka : les chefs des quartiers reçoivent 10 USD/mois comme frais de fonctionnement

Published

on

Hormis quelques quartiers urbano-ruraux, le reste de la ville de Mbandaka, chef-lieu de la province de l’Equateur, ne dispose d’aucune installation pour travailler. Les chefs des quartiers, pour la plupart, ont érigé leurs bureaux dans leurs domiciles. Au centre-ville, par exemple, le chef de quartier Mambenga occupe un conteneur d’infortune non aéré sur la voie publique à côté du parc des jeunes, non loin de la mairie.

Tous les chefs des quartiers disent ne pas disposer des recettes pour leur auto-prise en charge.

Dans la commune de Wangata, le bourgmestre rétrocède 16.000fc (10 USD) mensuellement aux chefs des quartiers et leurs adjoints de manière irrégulière. Chose qui ne leur permet pas de produire un travail efficace. Quant à certains chefs des quartiers de la commune de Mbandaka, ils affirment bénéficier de 20.000fc de manière irrégulière en terme de rétrocession de la part des bourgmestre. Avec cet argent, ils tentent d’entretenir leurs bureaux toujours inachevés.

Ainsi, ils exigent l’amélioration de leurs conditions de travail pour accompagner les autorités dans la réussite de leurs missions.

Kadhafi Ntikala/CONGOPROFOND.NET (Mbandaka)


There is no ads to display, Please add some
Spread the love

À la Une

RDC : 53 étiquettes de visa Schengen de l’ambassade d’Espagne disparues à Kinshasa

Published

on

L’ambassade d’Espagne en République Démocratique du Congo a récemment alerté sur la disparition de 53 étiquettes de visas Schengen. Ces étiquettes ont été dérobées du coffre-fort de la chancellerie.

La Direction Générale de Migration (DGM) a été immédiatement informée par l’ambassadrice d’Espagne. En réponse, la DGM a émis une note de service datée du 19 juillet dont une copie est arrivée à la rédaction de LES MÉDIAS.NET, adressée à toutes les compagnies aériennes opérant à l’aéroport international de N’Djili.

Cette note appelle à la mise en place de mesures strictes pour empêcher toute sortie du territoire aux utilisateurs potentiels de ces visas. Les étiquettes concernées portent les numéros de série compris entre 22613857 et 22613910 inclus.

Les autorités insistent sur la vigilance et la coopération des compagnies aériennes pour éviter l’utilisation frauduleuse de ces visas volés.

Petit Ben Bukasa/LESMEDIAS.NET


There is no ads to display, Please add some
Spread the love
Continue Reading

Bientôt le magazine CONGO PROFOND dans les kiosques à journaux : Simplicité, Pertinence et Découverte