Connect with us

Actualité

RDC : démentant son implication en Ituri, le “M23” dénonce une manipulation de l’ONG “International Crisis Group”

Published

on

Dans un communiqué officiel parvenu ce samedi 18 juillet à CONGOPROFOND.NET, le président du M23, Bertrand Bisimwa, affirme que la majorité de leurs ex-combattants sont bel et bien en position inoffensive sur le sol congolais, dans le territoire de Rutshuru au Nord-Kivu depuis 2017 où ils attendent impatiemment la mise en œuvre des engagements de Nairobi. D’autres, poursuit-il, sont toujours cantonnés à Kibungo au Rwanda et Bihanga en Ouganda sous la surveillance de ces pays.

Il précise que des listes des ex-combattants du M23 avaient été établies lors de leur entrée sur les territoires rwandais et ougandais et sont régulièrement mises à jour et partagées avec le gouvernement congolais en fonction des différentes phases du rapatriement organisé par le gouvernement congolais depuis 2014. Les ex-combattants ainsi rapatriés à l’issue de la Direction du M23 ne peuvent plus être assimilés au M23 moins encore les actes qu’ils poseraient sur le territoire congolais. Seul le gouvernement congolais serait responsable, ajoute ce communiqué.

Le M23 dénonce les « pratiques d’un autre âge» employées par les services congolais de renseignement qui ont comme objectif de «plomber» le processus de paix et d’«entretenir leur abreuvoir» que représente l’instabilité dans l’Est du pays.

En effet, poursuit ce communiqué, ces pratiques consistent à «distiller des informations sulfureuses» au sein de l’opinion à travers les ONG par des personnes se présentant soit comme des victimes d’un conflit soit comme des simples renseignant pour livrer à ces ONG des informations dites crédibles ne nécessitant plus une quelconque vérification.

Selon le M23, les ONG devraient faire très attention à cette «manipulation» qui les désabuse et qui se nourrit de leur légèreté dans le traitement des informations d’une telle ampleur. Elle devrait étendre leurs enquêtes au-delà des simples témoignages pour les confronter aux réalités du terrain et éviter ainsi de mettre au service d’une stratégie de pérennisation des conflits «conçues par ceux même qui tirent leurs dividendes sur le sang des congolais».

Intégralité du communiqué du M23 ci-dessous


Delphin Mupanda/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some

À la Une

Éliminatoires Mondial Basket : Après sa double victoire sur Kenya et Sénégal, la RDC affronte ce dimanche l’Égypte 

Published

on

Comme lors de la deuxième fenêtre, les Léopards de la RDC ont réédité l’exploit ce samedi 2 juillet en Égypte face aux Sénégalais (72-60), dans un match comptant pour la deuxième journée de la troisième fenêtre des éliminatoires de la Coupe du Monde 2023.

Après avoir gagné leur premier match par forfait contre le Kenya et validé son ticket pour la fenêtre suivante, la RDC aligne donc une deuxième victoire dans cette troisième fenêtre. Elle va croiser l’Égypte, ce dimanche 03 juillet, pour la dernière journée. Une victoire face à l’Egypte fera énormément du bien à la RDC avant la dernière fenêtre car les points des trois premières fenêtres seront reconduits à la dernière.

Pour ce match face au Sénégal, la RDC a maitrisé le premier et le troisième quart-temps. Les hommes du technicien Thomas Drouot ont cédé lors du deuxième quart-temps et ont lutté lors du dernier quart-temps, soit (17-11,10-14, 22-11, 23-24)

Côté statistiques, les Sénégalais ont dominé les Léopards en lancers-francs soit 81% sur 17%. Les Léopards étaient supérieur dans les tirs de 2 points, soit 61% sur 53% côtés Sénégalais. Le Sénégal a gagné 33 rebonds contre 28 pour la RDC, etc.

Au classement l’Égypte et la RDC avec le même nombre des points sont classés premier et deuxième avec chacun 9 points.

Il faut noter que les trois meilleures équipes des Groupes A, B, C et D se qualifieront pour le second tour des Éliminatoires Zone Afrique (Groupes E et F), qui se déroulera lui en août 2022. Les deux meilleures de chacun de deux groupes et la meilleure troisième obtiendront les cinq billets pour aller représenter l’Afrique au tournoi mondial de 2023, coorganisé par l’Indonésie, le Japon et les Philippines.

Jolga Luvundisakio/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Continue Reading

K-WA Advertising