mbet

Connect with us

Actualité

RDC-COVID-19 : Marie Tumba Nzeza réceptionne ce lundi 45 tonnes de fret humanitaire de l’UE

Published

on

Les ministres français des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian; Phillipe Goffin, chef de la diplomatie belge et le commissaire européen à la gestion des crises, Janez Lenarcic, sont arrivés ce lundi 08 juin 2020 à Kinshasa, capitale de la République démocratique du Congo dans le cadre d’un “pont aérien humanitaire” organisé par l’UE pour soutenir la lutte contre le coronavirus.

À cette occasion, ils ont été accueillis par une délégation ministérielle congolaise avec à sa tête la ministre d’État, Ministre des Affaires Étrangères, Marie Tumba Nzeza. Cette dernière a réceptionné par la même occasion, un total de 45 tonnes de fret humanitaire, comprenant des purificateurs d’eau, un soutien nutritionnel et des fournitures médicales générales.

“C’est avec joie que nous recevons ce don qui nous rappelle que nous sommes aussi de la communauté internationale et que nos problèmes concernent le reste du monde et particulièrement vous nos partenaires habituels. Nous vous remercions infiniment», a dit Marie Tumba Nzeza.

D’autres fournitures sont également destinées à soutenir la lutte contre les coronavirus en RDC, en complément des efforts déployés par le ministère de la Santé de la RDC et l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), conformément au plan d’intervention Covid-19 du pays.

A Kinshasa, a-t-on appris, ces diplomates européens, vont rencontrer le président congolais Félix Tshisekedi, le Chef du Gouvernement Sylvestre Ilunga Ilunkamba, le Docteur JEAN-JACQUES MUYEMBE ainsi que des organisations humanitaires. Leur visite se poursuivra à Goma, chef-lieu de la province du Nord-Kivu (est du pays).

Rappelons-le, la Commission européenne avait mis en place le 8 mai dernier ce qu’elle qualifie de “pont aérien humanitaire” vers certaines des zones les plus critiques au monde dans le cadre de la lutte contre le coronavirus.

Cette approche s’appuie sur des contributions de l’ensemble des institutions de l’UE combinées avec des ressources mobilisées par les États membres et les établissements financiers de l’UE, dans ce qui est appelé la “Team Europe”.

Depuis le début du mois de mai, l’UE a organisé quatre autres vols humanitaires par pont aérien (trois vers la République centrafricaine et un vers Sao Tomé-et-Principe). D’autres vols humanitaires européens sont prévus, la priorité étant accordée “aux pays africains dans lesquels la pandémie est susceptible d’aggraver les nombreuses crises humanitaires existantes.”

Clément Muamba/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

code

À la Une

Ituri : Peine de mort et radiation de l’armée pour des militaires impliqués dans la vente d’armes aux miliciens !

Published

on

La cour militaire de l’Ituri a rendu son verdict, ce vendredi 27 mai, dans le procès ventes d’armes et munitions aux groupes armés dans la province de l’Ituri.

Parmi les 15 prévenus poursuivis pour association des malfaiteurs, participation aux mouvements insurrectionnels et crime de guerre par meurtre, 13 ont été condamnés et 2 autres acquittés pour insuffisance de preuves.

Sur la liste des condamnés, on y retrouve 8 militaires FARDC dont 3 officiers. Ils sont condamnés à des peines de mort et sont radiés définitivement de l’armée. Parmi eux, le lieutenant-Colonel Kalegamire Marcel.

Afoyo Deogratias et Makusi Lotsove, deux autres civils poursuivis pour les mêmes faits, ont également été condamnés à des mêmes peines.

Bénéficiant de circonstances atténuantes, les prévenues Biwaga et Michiline Yenga ont toutes deux écopé de 10 ans de service pénale principale et sont sommées au payement de 250 000 FC de frais d’instance.

Ces condamnés, désormais locataires officiels de la prison centrale de Bunia, disposent de 5 jours pour interjeter appel.

Cependant, sur la liste des acquittés, l’on retrouve un officier militaire et un civil. Il s’agit du major Ngoy Kabulo et le taximan Muloko Bongi Dieudonné dont la moto sera aussi restituée.

Un arrêt de la cour salué par certains habitants de la ville de Bunia. Nombreux estiment que la poursuite des audiences contre les personnes impliquées dans l’insécurité en Ituri et leur condamnation serviront d’exemples pour les autres qui pourront éventuellement s’engager dans cette pratique.

A signaler que ce procès très médiatisé a été ouvert depuis le 25 avril 20220.

Verite Johnson/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Continue Reading

K-WA Advertising

K-WA Advertising